Le 23 novembre 1944, quelques semaines après Paris, les troupes du général Leclerc entraient dans Strasbourg pour libérer la ville du joug de l'occupant. Retour en images d'époque sur ce temps fort de la Seconde Guerre mondiale.

C'est par surprise que les chars français de la 2ème DB du général Leclerc entrent dans les faubourgs de la ville. Les Allemands surpris battent en retraite. Lorsque les Français entrent dans la ville, elle est déserte et silencieuse comme le montrent ces images des Actualités Françaises filmées à l'époque.

Un speaker commente : "Et c'est Strasbourg, aux portes le canon tonne encore. C'est l'entrée mystérieuse, déchirante, presque tragique, dans une ville déserte enfermée dans sa souffrance, qui n'ose pas croire encore qu'aujourd'hui elle s'éveille à la liberté."

Des hommes à pied partent en reconnaissance : "A travers les rues vides où l'ennemi guette toujours, les patrouilles de nettoyage avancent. Vigilance le long des maisons fermées et inquiétantes [...] Des drapeaux tricolores sortent peu à peu de leur cachette. De rue en rue, de place en place, les héros de cette conquête audacieuse s'assurent le terrain, reconnaissent la ville qu'ils viennent de rendre à la France…"

Le jour même la cathédrale de Strasbourg est libérée et le drapeau français flotte aux fenêtres. Cette fois les Strasbourgeois sortent de chez eux : "Les rues s'animent, Strasbourg s'éveille à son premier jour de vie française [...]  Strasbourg réalise enfin qu'elle est libre. Des bouquets et des cocardes la fleurissent soudain."

Les images montrent ensuite le général Philippe Leclerc de Hautecloque dit Leclerc, saluer les troupes sur l'air de "En passant par la Lorraine" : "Dans le soir qui tombe, la joie éclate… ces bravos, ces cris retentissent dans le pays tout entier. Strasbourg est libre ! Toute la France a crié ces mots, frémi de joie. Et c'est toute la France qui traverse cette ville dont les faubourgs débouchent sur le Rhin."

En décembre 1944, les Allemands vont mener une contre-offensive pour récupérer la ville. C'est l'opération Nordwind en français "vent du nord". Ils vont se réfugier à Colmar et ce n'est qu'en mars 1945, quatre mois après la libération de la ville, que la région va définitivement redevenir française.

strasbourg620

Pour aller plus loin

Journal Les Actualités Françaises : Le général Leclerc préside les fêtes du 2e anniversaire de la libération de Strasbourg. (28 novembre 1946)

Journal Les Actualités Françaises : 20e anniversaire de la libération de Strasbourg. Rétrospective en images (25 novembre 1964)

La légende du siècle : André Malraux évoque la création de la brigade "Alsace-Lorraine".(11 novembre 1972)

20h00 de France 2 : 60e anniversaire de la libération de Strasbourg. Témoignages de Monique Dolch, qui avait 15 ans à l'époque, de Jean Forrest, ancien de la 2ème DB, et d'Alfred Wahl, historien, spécialiste de l'Allemagne. (20 novembre 2004) 

Rédaction Ina le 19/11/2019 à 16:33. Dernière mise à jour le 22/11/2019 à 16:30.
Histoire et conflits Seconde Guerre mondiale