Après avoir travaillé pour quatre présidents, Guillaume Gomez, le chef cuisinier de l'Élysée, rend son tablier le 28 février. En 2018, 19h dimanche l'avait suivi dans les cuisines du Palais présidentiel.

Guillaume Gomez, né le 8 août 1978, entre au service de la présidence de la République en 1997. En 2004, à l'âge de 25 ans, il reçoit des mains de Jacques Chirac le titre de meilleur ouvrier de France et devient sous-chef des cuisines de l'Elysée. En 2013, sous la présidence de François Hollande, il en devient le chef.

Aux caméras du magazine 19h dimanche, venues lui consacrer un portrait en 2018, il expliquait que « les seules personnes qui choisissent leur menu sont le Président et Madame ». Pour tous les autres membres du Palais, « du Secrétaire général aux agents, la restauration est imposée ». Le budget apparaît plutôt serré. Pour confectionner chaque jour ses 150 repas, aux commandes de sa brigade de 25 cuisiniers, Guillaume Gomez prépare des plateaux à 3,60 euros. Une comptabilité qui ne s'applique pas au couple présidentiel : « Pour le Président, les coûts sont calculés à posteriori », en fonction de la nature et de l'importance de ses convives. 

« C’est après une mûre réflexion que j’ai décidé de continuer à servir mon pays autrement », écrit-il sur son compte Instagram. Le chef cuisinier quitte l'Elysée pour le Quai d'Orsay afin d'y occuper un poste d'ambassadeur du savoir-faire gastronomique français.

Pour aller plus loin : comment recevait-on à l'Elysée en 1975 ?

Rédaction Ina le 25/02/2021 à 18:26. Dernière mise à jour le 26/02/2021 à 12:21.
Art et Culture