Le 3 juin 2016, le 20 heures de France 2 consacrait un reportage à ce film retraçant l'histoire du père du chanteur Kamini Zantoko, arrivé dans un petit village perdu de l'Aisne en 1975. Une histoire sur l'intégration et la tolérance.

"Dans ce village de 400 habitants,  on n'avait jamais vu de Noirs, alors l'arrivée de cette famille africaine n'alla pas de soi…"

"En 1996, il avait raconté sous forme de rap l'arrivée de sa famille originaire de Kinshasa dans un petit village de l'Aisne, "Marly-Gomont"... C'est aujourd'hui une adaptation sur grand écran. Un film sur la différence, sous forme de comédie".

"Ce que notre père nous a appris c'est justement à ne pas victimiser"

Ce reportage nous transporte à Marly-Gomont dans l'Aisne où Kamini a grandi. Kamini Zantoko, co-scénariste du long métrage, retourne sur les traces de son enfance, avec sa mère, Anne Zantoko, mais sans son père, mort en 2009. Sa famille est arrivée dans un village où lui, sa femme et ses enfants étaient les seuls gens noirs de peau. Le film traite principalement, sur un ton humoristique, des difficultés d'installation d'un médecin noir dans un petit village reculé de l'Aisne en 1975, malgré le manque de médecin.

"il a fallu beaucoup de temps pour que les habitants pressent la sonnette du médecin noir"

Devant l'ancien cabinet médical de briques rouges, la maman de Kamini est émue, ce lieu lui rappelle, "notre arrivée ici, le rejet...". Son fils reconnait, "C'est un choc de cultures, c'est deux mondes qui se rencontrent,qui se découvrent. Il faut un peu de temps." Et il cite son père décédé, "avec du temps et du travail, tu fais oublier la différence. Ce que notre père nous a appris c'est justement à ne pas victimiser".

Plus tard, au souvenir de cette époque Anne Zantoko se remémore ses sentiments à l'époque, "je suis une maman donc je ne supportais pas la souffrance de mes enfants, mais pour lui, qui s'est toujours battu dans la vie, c'était pour que les enfants se forgent un caractère parce qu'il voulait que ses enfants aient un idéal".

L'actrice Aïssa Maiga reconnait quant à elle qu'à travers ce film elle a eu "l'impression de rendre hommage à "nos" parents. De donner une vision d'eux qui est réaliste, véridique et assez rare au cinéma".

Dans le village, ses anciens patients se souviennent désormais de lui comme un homme et un médecin extraordinaire. Ce vieux monsieur l'assure en levant le pouce vers le haut ,"son père c'était un médecin comme ça !"

marly620

Bienvenue à Marly-Gomont, le titre rap de Kamini sorti en 2007, sera vendu à 380 000 exemplaires et restera quatre semaines en haut des charts. Le disque d'or trône désormais à la mairie du village.

Pour aller plus loin

19/20 Le Plus Nord Pas de Calais : Invités Kamini et Marc Zinga. Après le tube qui avait fait le buzz sur internet, c'est le titre d'un film, signé Julien Rambaldi, qui raconte l'enfance de Kamini. Interview du chanteur et de Marc Zinga, l'un des acteurs du film "Bienvenue à Marly-Gomont". (26 mai 2016)

Nord Pas de Calais matin : invité n°1 : Kamini. Interview de Kamini, rappeur picard, pour la sortie du film "Bienvenu à Marly-Gomont", dont il a co-écrit le scénario.
(27 mai 2016) 

Cinéma : Bienvenue à Marly-Gomont, l'histoire vraie de la vie de Kamini. Les mêmes cheveux lissés coiffés en pétard, le même humour, et une popularité qui n'a pas faibli : presque dix ans après son buzz "Marly-Gomont", le rappeur et comédien Kamini est toujours dans "la place". (vidéo, Le Parisien, 8 juin 2016) 

Rédaction Ina le 22/07/2020 à 16:43. Dernière mise à jour le 22/07/2020 à 19:26.
Art et Culture Cinéma