Emmanuel Macron rencontrait ce lundi à Pau ses homologues africains du G5 Sahel afin de discuter des conditions de l'engagement français dans le vaste territoire couvert depuis 2014 par l'opération Barkhane. En 2015, un reportage de Fr3 suivait le quotidien des soldats français au Sahel.

Barkhane est la principale mission extérieure de l'armée française, avec environ 4500 hommes mobilisés. Enclenchée en août 2014, elle prend la suite immédiate de l'opération Serval, décidé un an plus tôt, le 11 janvier 2013 par François Hollande. Alors que Serval avait pour cadre le seul Mali, dont la capitale Bamako était alors menacée par l'avancée des troupes djihadistes d'Aqmi, Barkhane englobe l'immense région du Sahel, à cheval sur cinq pays : Mali, Niger, Tchad, Mauritanie et Burkina Faso. Le but de l'engagement français dans la zone, en étroite coopération avec les armées nationales africaines, est de combattre les groupes terroristes qui prospèrent dans cette vaste région.

Rédaction Ina le 13/01/2020 à 15:38. Dernière mise à jour le 14/01/2020 à 09:32.
Histoire et conflits