Le nouveau Premier ministre Mario Draghi a reçu ce mercredi la confiance d'une large majorité des sénateurs italiens. C'est l'Union sacrée autour d'un économiste à la réputation internationale, dont le sauvetage de l'Euro en 2012 reste dans toutes les mémoires. Celui qui était alors président de la Banque centrale européenne (BCE) annonçait faire « tout ce qui est possible pour sauver l'euro ». L'annonce de rachats massifs des dettes de pays fortement endettés du Sud de l'Europe, l'Espagne, l'Italie et la Grèce, avait permis de calmer la pression des marchés financiers et ainsi sauver la cohésion de la monnaie unique.

Rédaction Ina le 08/02/2021 à 09:23. Dernière mise à jour le 18/02/2021 à 12:14.
Politique