Nicolas Ker est mort lundi 17 mai, à l'âge de 50 ans. Figure de la pop française et du rock électronique, il était le leader de "Poni Hoax", formé en 2001. En 2008, le groupe interprétait "Pretty tall girls", issu de l'album "Images of Sigrid ", sur le plateau "Des mots de minuit".

Le chanteur et compositeur Nicolas Ker, né à Phnom Penh au Cambodge en 1970, fondait en 2001 le groupe "Poni Hoax" en compagnie de Laurent Bardainne (au clavier et à la composition), de Nicolas Villebrun à la guitare, d'Arnaud Roulin au clavier et de Vincent Taeger à la batterie. En près de vingt ans, quatre albums seront issus de leur collaboration. 

Ces dernières années, Nicolas Ker aura également travaillé avec Arielle Dombasle, une collaboration dont sont issus les deux albums "La Rivière Atlantique" en 2017 et "Empire" en 2020. L'actrice et chanteuse a réagi auprès de l'AFP : « Nicolas était le dernier des rockeurs à la voix d'or, a réagi auprès de l'AFP Arielle Dombasle. C'était la figure même du rockeur au coeur déchiré, du poète incandescent, il avait une grâce dionysiaque, un être rare fin et beau, nous le pleurons. »

Le 14 mai 2008, sur le plateau "Des mots de minuit", l'émission culturelle présentée par Philippe Lefait, Philippe Ker et les "Poni Hoax" interprétaient l'énergique "Pretty tall girls", un titre issu de leur deuxième album, "Images of Sigrid", sorti en 2008.

Rédaction Ina le 18/05/2021 à 14:03. Dernière mise à jour le 18/05/2021 à 14:15.
Art et Culture