L’ancien sénateur et député européen Henri Weber est mort à l'âge de 75 ans du Covid-19. Interrogé à l'occasion du 40ème anniversaire de Mai 68, le co-fondateur de la Ligue communiste révolutionnaire évoquait ses souvenirs de l'époque.

Universitaire, docteur et enseignant en philosophie politique, Henri Weber a joué un rôle important dans la structuration idéologique du Parti socialiste.

Interviewé par Christophe Barreyre à l'occasion du lancement du site internet de l'ina dédié au 40ème anniversaire de Mai 68, Henri Weber évoquait l'animosité suscitée par Mai 68 auprès des conservateurs et relatait ses souvenirs de l'époque, "libertaire et hédoniste". 

"On l'a présenté longtemps comme un mouvement individualiste mais ça a été longtemps l'aspiration à la communauté. D'ailleurs ça a donné naissance au mouvement des communes, rurales et urbaines. Et ça a été aussi un grand mouvement romantique et messianique. Et donc ça a remis en cause l'ordre dans ce qu'il avait de plus profond et tous ceux qui sont attachés à l'ordre ont eu un certain vertige. Je comprends ça. Il y a eu des excès, des délires, des dérapages, comme dans tout grand mouvement de cette nature mais le corps principal de ce mouvement était d'avantage de liberté, d'avantage de libéralisation de la société, d'avantage de démocratie, d'avantage de jouissance et d'avantage d'utopie."

Il soulignait également l'explosion généralisée des luttes qui selon certains, ne pouvait arriver au sein d'une société telle que la société française.

weber620
Rédaction Ina le 27/04/2020 à 09:39. Dernière mise à jour le 27/04/2020 à 10:00.
Histoire et conflits Politique