Guy Bedos est inhumé ce jeudi en Corse dans le cimetière de Lumio en Balagne. Un île qu'il affectionnait particulièrement et où il accueillait l'équipe de "Thé ou café" en 2006 pour évoquer son idée du bonheur.

« Ici, j'ai besoin de venir de temps en temps pour me souvenir du vrai moi".

En compagnie de son chien, en balade au bord de la mer Méditerranée, l'artiste déclare sa flamme à l'île de Beauté, une île qui n'est pas sans lui rappeler son enfance algérienne, "C’est mon Algérie de rechange. Quand je suis ici, je suis plus dans ma culture et dans ma relation esthétique au monde."

Ce paysage à couper le souffle lui inspire des réflexions sur la vie si courte et si belle. Il trouve étrange que ce lieu qu'il aime tant et où il a beaucoup écrit lui ait inspiré "des horreurs", à mille lieues de la réalité de sa vie heureuse. Face au panorama marin, il évoque la mémoire des disparus, "il y a plein de gens qui me manquent, que je n'oublie pas et à qui je pense chaque jour".

bedoscorse620

Ces instants précieux, il les apprécie d'autant plus alors qu'il sait être entré "dans les années courtes" mais sans avoir renoncé à son esprit d'enfance. "Ben, on savoure la vie et les cadeaux de la vie et on en fait". Ces cadeaux, il les égrène les yeux perdus dans la contemplations des flots bleus : "C'est l’amour d'abord et la beauté. La nature quand on lui fout la paix". Seul sur la plage, il confie ému, "Je suis tombé amoureux de cette région-là. Il m'arrive d'être heureux vous savez".

Au gré d'une rencontre avec un couple qui le salue, il assure comme pour se rassurer : "j'ai beau passer pour une teigne, il y a beaucoup de gens qui viennent se déverser sur moi, me racontent leur maladie, leurs machins (...) J'écoute. Les gens ont besoin. Il y a un tel déficit de relations humaines ! " Un sourire en coin, sur le ton de la confidence, il décrit ce qu'il apprécie dans sa relation aux autres, "Ce qui est délicieux, c'est les gens qui sont très discrets dans leur façon de dire. Il y a des femmes qui en passant m'envoient un baiser et me disent "je vous adore", ou les mecs en voiture..." [il mime un pouce levé] "et puis, c'est tout. Et ils roulent. C'est encourageant. Ça aide à vivre et à travailler".

Pour aller plus loin

Midi en France : Guy Bedos et la Balagne. Depuis Calvi, Guy Bedos évoque sa Balagne et son attachement à cette région de la Corse. "Il y a une vérité que je trouve plus forte ici. Mon coeur est ici et ma tombe aussi, à Lumio. On pourra bronzer en venant m'apporter des roses. Je suis un homme du Sud pour toujours". (5 octobre 2017)

Rédaction Ina le 03/06/2020 à 15:14.
Art et Culture