Alors que la France connaît un épisode caniculaire, une région est épargnée : la Bretagne. Lors de la canicule de 2003, c'était la même chose pour nos amis bretons. En plein soleil, le thermomètre n'affichait que 28 degrés.

C'est une région qui résiste encore et toujours à l'envahisseur caniculaire : la Bretagne. En 2003, alors que la canicule sévit sur tout le territoire français, le thermomètre atteint péniblement les 28 degrés à Locquirec, une commune à la frontière entre le Finistère et les Côtes d'Armor. Une température idéale selon un Breton interviewé dans le journal de France 2 : "Il fait déjà suffisamment chaud mais il ne faut pas le dire haut à tout le monde sinon ça fera du monde en plus en Bretagne. On est bien chez nous." 

Certains vacanciers hésitant même à se baigner dans une eau encore un peu fraîche : "J'ai connu des eaux plus chaudes que ça et je peux vous dire qu'elle fait 18 degrés mais pas plus."

Cette fois encore, l'épisode caniculaire épargne pour l'instant la Bretagne qui bénéficie d'un système dépressionnaire venant de l'Atlantique.

Rédaction Ina le 28/06/2019 à 10:41. Dernière mise à jour le 30/07/2020 à 08:46.
Economie et société