A l'occasion de la Journée mondiale de l'hygiène des mains, nous vous proposons de découvrir l'inventeur de ce gel bactéricide entré dans notre quotidien avec la pandémie de Covid-19. C'est un médecin suisse qui l'a inventé. Il fallait y penser !

Désormais se laver les mains plusieurs fois par jour est devenu un réflexe pour tout un chacun. Il y a la manière traditionnelle avec de l'eau et du savon. Pas simple dans les transports en commun ou dans les magasins, et puis il y a celle, plus pratique et transportable partout, du gel à l'alcool. Saviez-vous que cette invention est assez récente ? Elle est sortie de l'esprit d'un médecin suisse de l'hôpital universitaire de Genève, qui l'a mise au point pour faciliter la vie de ses équipes. Une vraie révolution à l'époque.

Il fallait y penser, "l'alcool vous permet de vous désinfecter les mains en dix secondes" précise le professeur Didier Pittet du service des infections. Et cela permet en outre de rester près du patient. Un temps précieux au chevet des malades qui représente l'un des intérêts principaux de son invention à ses yeux. Il est parti d'un constat simple, "une infirmière devrait se laver lez mains 17 fois par heure. On l'a chronométré, ça prend 2 minutes. vous imaginez 34 minutes par heure de soins ! C'est impossible !".

Ce nouveau protocole était publié en janvier 1999 et rapidement adopté par le personnel genevois. Il allait bientôt se généraliser dans tous les hôpitaux avant de conquérir nos sacs et nos poches pour nous assister dans notre combat quotidien contre le coronavirus. Après une pénurie de gel au début le l'épidémie en 2020, la mixture alcoolisée est entrée dans nos habitudes et pour longtemps.

Rédaction Ina le 04/05/2021 à 18:53.
Médecine, Santé