Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, a été mis en examen dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de prise illégale d’intérêts. Après avoir été entendu par les juges lillois en charge de l'affaire, il a déclaré "être déterminé" à poursuivre  sa mission à l'Assemblée. En 1999, novice en politique, il prenait la tête du GALCOB (Groupe d'action locale du Centre Ouest Bretagne) et apparaissait pour la 1ère fois à la télévision.

Rédaction Ina le 12/09/2019 à 09:30. Dernière mise à jour le 12/09/2019 à 09:48.
Politique