Benoît Hamon a annoncé vouloir se donner "un temps de réflexion" et se mettre en retrait des responsabilités de son mouvement "Génération.s", sans pour autant se retirer définitivement de la politique.

Sa liste n'ayant été créditée que de 3,3% des suffrages aux élections européennes, sans aucun candidat élu au Parlement européen, sa défaite politique s'ajoute à celle, déjà lourde, enregistrée il y a deux ans lors de l'élection présidentielle. Alors candidat du Parti socialiste, il avait été éliminé dès le premier tour, avec 6,3 % des voix seulement.  

Benoît Hamon s'est engagé très jeune en politique. Dès 1993, alors qu'il n'a que 26 ans, il se voit confier par Manuel Valls la direction des Jeunesses socialistes. C'est en cette qualité de jeune responsable socialiste qu'il apparaît en 1994 sur l'un des spots de campagne du parti pour les élections européennes, militant pour l'instauration d'un Smic européen et d'une Europe portée sur l'avenir et la jeunesse.

Rédaction Ina le 29/05/2019 à 15:27.
Politique