L’affaire Sarah Abitbol, une tribune signée par 54 athlètes... ces dernières semaines l’omerta sur les violences sexuelles dans le sport semble voler en éclat. Pourtant, il y a presque 30 ans, une sportive de haut niveau brisait déjà le silence. Elle s’appelle Catherine Moyon de Baecque et l’Ina l’a retrouvée.  

Rédaction Ina le 11/02/2020 à 10:04. Dernière mise à jour le 11/02/2020 à 11:04.
Economie et société