Raymond Domenech ne sera resté que 46 jours au FC Nantes. Après seulement sept matchs, dont aucune victoire, il a été remercié par la direction des Canaris. Rebondira t-il dans un autre club, ou s'adonnera t-il à son autre passion, le théâtre ? En 1992, les caméras de FR3 le suivaient lors d'un stage au théâtre de l'Agora, à Lyon. 

« Comme Joséphine Baker, Raymond Domenech a deux amours, le football et le théâtre. » C'est par cette comparaison poétique que le reportage de FR3 Rhône Alpes présente la deuxième passion de celui qui est alors entraîneur de l'Olympique lyonnais depuis 1988, après en avoir été l'un de ses joueurs emblématiques entre 1970 et 1977. 

Au théâtre de l'Agora, le metteur en scène Roland Chalosse, qui monte alors Audience, de Vaclav Havel, compte en la personne de Raymond Domenech un stagiaire plutôt inhabituel : « Il a une présence qu'il avait sur le terrain, [...] et qu'il a aussi certainement en tant qu'entraîneur, c'est-à-dire que c'est un homme qui a un regard. »

Pour Raymond Domenech, le théâtre est une respiration en dehors des terrains, qui finit toujours par servir son métier d'entraîneur : « Je me fais plaisir, en faisant complètement autre chose, quelque chose qui n'a rien à voir avec mon métier [...] Quand mes joueurs me voient tous les jours faire la causerie, leur parler, ou sur le terrain allumer l'arbitre ou les spectateurs, ils savent que c'est du théâtre. »

Rédaction Ina le 10/02/2021 à 18:42. Dernière mise à jour le 10/02/2021 à 19:04.
Sport