Le 6 juin 2000, l'écrivain Frédéric Dard décédait à l’âge de 78 ans, huit ans plus tôt sur le plateau de Thierry Ardisson, il évoquait sa sexualité sans pudeur, ni tabou.

"Je préférerais être con qu'impuissant !"

Avec plus de 300 œuvres à son actif, le père du commissaire San Antonio et de son adjoint Bérurier se décrivait lui-même comme un "monstre d’écriture", et un bon vivant, voire un jouisseur. En juin 1992, sur le plateau de Double jeu de Thierry Ardisson, ce roi du roman policier dévoile un pan privé de sa personnalité, sa libido. Celui pour qui "l'amour, c'est le besoin de garder de séquestrer" racontait alors à l'animateur une anecdote intime sur sa relation avec son épouse qui, pour le satisfaire, acceptait de se laisser séquestrer dans leur appartement afin de lui faire passer ses peurs. "C'est une offrande fabuleuse.Frédéric Dard lui rendait un vibrant hommage.

dard620

Pour aller plus loin

Radioscopie : Frédéric Dard (audio Madelen, 1998)

D'autres contenus sur et avec Frédéric Dard sur Madelen.

Rédaction Ina le 02/06/2010 à 16:59. Dernière mise à jour le 01/06/2020 à 17:10.
Littérature