Bertrand Tavernier est mort à l'âge de 79 ans. Réalisateur de 30 films, il fut également un cinéphile chevronné et grand admirateur du cinéma américain. En 1992, sur le divan d'Henry Chapier, il se souvenait de ses premières passions adolescentes pour les western et les films d'aventure.

Le 6 septembre 1992, sur le "Divan" d'Henry Chapier, Bertrand Tavernier raconte sa découverte émerveillée, enfant, du cinéma américain. Il s'enthousiasme alors tout particulièrement aux filmographies de John Ford, William Wellman, Henry Hathaway, et aux prouesses à l'écran de la star Gary Cooper.

Les titres des films de cette époque l'impressionnent aussi fortement, comme "Les naufrageurs des mers du Sud", "Les écumeurs des monts Apache", "les aventures du capitaine Wyatt". C'est avec ce cinéma que Tavernier dit avoir été sensibilisé à la politique, avec un intérêt certain pour le problème indien, entrevu à travers le western.

Cette passion pour le cinéma américain ne le quittera pas. Des décennies plus tard, en 2008, sort une édition revue et augmentée de son livre "Amis américains", dont la première édition date de 1993. Une somme, à nouveau rééditée en 2019, considérée comme l'un des meilleurs ouvrages sur le septième art américain.

Rédaction Ina le 25/03/2021 à 16:57. Dernière mise à jour le 25/03/2021 à 17:56.
Art et Culture