Le procès des attentats de 2015 sera filmé pour l'histoire. Une procédure rare en France. Le premier procès à avoir été filmé pour la postérité est celui de Klaus Barbie en 1987.

37 jours d’assises, 145 heures de débat, 106 témoins, 800 journalistes, 40 avocats… Ce fut le premier procès filmé, conformément à la loi Badinter de 1985. Le procès de Klaus Barbie se déroula du 11 mai au 3 juillet 1987.

"Jour J moins 2 pour l'ouverture du procès Barbie, 800 journalistes sont attendus pour ce procès historique qui est aussi un procès pour l'histoire. Le procès, en effet, sera retransmis par les télévisions, mais il sera aussi enregistré pour l'histoire par la télévision…"

Le 9 mai 1987, à quelques jours du début des audiences, le journal de l'édition de la nuit de A2 dévoilait le dispositif télévisé installé au palais de justice avec la régie, les techniciens aux manettes, les caméras de FR3 et l'entrée des magistrats lors de la répétition.

"Premier procès jamais filmé en France dans son intégralité et pour l'histoire. Cinq caméras de FR3 en permanence, une régie complète, un film réalisé sous la surveillance d'un magistrat. Celui-ci doit faire respecter l'équilibre des prises de vues. Un travail considérable. Le président des Assises pourra à chaque instant arrêter l'enregistrement si un témoin, par exemple, refuse d'être filmé. Chaque jour, les cassettes seront mises sous scellés par le président des Assises, qui les vérifiera et qui les confiera aux Archives de France. Ce film destiné à l'histoire ne pourra être utilisé que dans vingt ans. Aucune répétition n'est possible. Il s'agira d'un véritable direct. Tout est prêt pour cette expérience dont on saura vite si elle est bénéfique pour la justice. Le procès peut commencer…"

proces620

A l'issue des audiences Klaus Barbie, 74 ans est condamné à perpétuité pour crimes contre l'humanité. Quatre plus tard, il meurt d’un cancer.

 Le 3 juillet 2017, date anniversaire du verdict, les ministères de la Justice et de la Culture ont annoncé l'ouverture des archives judiciaires du procès Barbie. L'ina a assuré la restauration de ces rushes historiques.

Pour aller plus loin

En 2017, Jérôme Lambert et Philippe Picard ont synthétisés ces audiences dans un documentaire de 73 minutes intitulé, Klaus Barbie, un procès pour mémoire, coproduit par Morgane production et l'INA, (Diffusion jeudi 23 novembre 2017à 22 h 50, sur France 3). 

 Klaus Barbie de la traque au procès vidéo (module France info - ina, 2017)

Rédaction Ina le 01/09/2020 à 15:33. Dernière mise à jour le 01/09/2020 à 15:37.
Histoire et conflits Justice et faits divers