Meryl Streep fête ses 70 ans. L'une des plus grandes actrices de sa génération tournait en 1985 Out of Africa, dans lequel elle interprétait la femme de lettres danoise Karen Blixen. L'année d'après, Meryl Streep racontait pour l'émission Cinéma cinémas les dessous de la scène la plus spectaculaire du film, un périlleux face-à-face avec un lion... 

« Je crois que c’était la veille de la fin du tournage. On était pressé de rentrer chez nous, malgré la beauté de ce pays ». Ce pays, c'est le Kenya, où la production d'Out of Africa, sous la direction de Sidney Pollack, transpose à l'écran le livre de Karen Blixen, La ferme africaine.

Pour tourner l'une des scènes les plus difficiles du film, où le personnage de Meryl Streep se retrouve en danger face à un lion agité, une doublure a été prévue. Mais juste avant le départ, quand le réalisateur et son actrice découvrent les rushes de la scène, c'est la déception : la doublure « a l’air paniquée ». Oubliant tout le professionnalisme requis de la part d'une femme habituée à travailler avec les animaux sauvages, cette dernière semble « s’agiter, avec un fouet trop court [...] ».

Sidney Pollack propose alors à Meryl Streep de tourner elle-même cette scène : « Tu veux faire comment ? le droguer ? Sinon, jamais de la vie », lui répond t-elle. Le réalisateur lui propose alors de jouer la scène face à un lion attaché. L'actrice accepte.  Mais le jour du tournage, rien ne se passe comme prévu.

Attaché, le lion regarde Meryl Streep de façon amorphe. Sans demander l'autorisation à son actrice qui tente en vain d'insuffler un peu de vie sauvage à ce roi de la savane, Sidney Pollack ordonne à la production de détacher le lion : « on verra bien », parie t-il. 

« Ils l’ont détaché et il est devenu fou. Et moi aussi ! c’est une des grandes scènes du film, mais j’ai du mal à croire que c’est réel », raconte une Meryl Streep encore sous le choc d'un tournage qui en quelques secondes prend un tournant périlleux : « Je suis contente de pouvoir raconter ça à mes enfants, Dieu merci je suis encore là pour en parler, c’était assez effrayant...». 

Une scène spectaculaire qui laisse l'actrice mitigée, partagée entre la satisfaction de l'intensité qui se dégage des images, et la rancoeur vis-à-vis de Sidney Pollack. Le cinéaste lui a fait courir un grand risque : « en fait c’était un coup bas. Il a surement sa version à lui, mais c’est la vérité ». 

Le film sort sur les écrans en 1985, et rencontre un immense succès critique et commercial, récoltant 6 oscars, dont celui de meilleur film et de meilleur réalisateur. La prestation artistique de Meryl Streep est unanimement saluée, conférant à la jeune actrice une grande notoriété internationale. 

Rédaction Ina le 20/06/2019 à 16:01. Dernière mise à jour le 07/08/2019 à 10:58.
Art et Culture