Ce mercredi s'est ouvert en Calabre un maxi-procès pour juger plus de 350 membres de la ’Ndrangheta, la mafia calabraise. Un procès qui rappelle celui, historique, qui s'ouvrit le 10 février 1986 à Palerme et condamna, presque deux ans plus tard, le 16 décembre 1987, 338 membres de la mafia sicilienne. A la veille de l'ouverture du « plus grand procès de l'histoire italienne », le journal télévisé de Claude Sérillon présentait la salle construite exprès pour l'événement, ressemblant à « une forteresse » destinée à juger les 474 accusés soupçonnés d'êtres membres ou chefs de la Cosa Nostra, la mafia sicilienne.  

Rédaction Ina le 14/01/2021 à 09:26. Dernière mise à jour le 14/01/2021 à 09:31.
Art et Culture