Bruno Martini, l'ancien gardien d'Auxerre et de l'équipe de France, est mort à l'âge de 58 ans. En 1986, il était interviewé devant un jeu d'échecs, évoquant les deux figures qui avaient le plus compté pour lui, sa mère et son entraîneur Guy Roux.

« La reine, ce serait plutôt ma mère, qui m'a empêché de quitter mon milieu familial pour aller jouer dans un club professionnel à l'âge de 16 ans. Mais je la remercie maintenant parce que tout s'est bien passé et j'ai pu de la sorte continuer une scolarité tout à fait normale. C'est ce qui me permet d'aborder les matchs avec sérénité et calme et qui me permet d'analyser plus facilement les situations. »

« Guy Roux, ça serait plutôt le cavalier. C'est la seule pièce qui est apte à sauter les obstacles, et aussi parce que Guy Roux a réussi à me mettre les pieds à l'étrier dans la carrière de footballeur professionnel. »

Pour aller plus loin : 

https://www.ina.fr/video/R20287365 Bruno Martini à l'entraînement sous le regard de ses entraîneurs Dominique Cuperly et Guy Roux.

https://www.ina.fr/video/I20287408 Bruno Martini dans l'ombre de Joël Bats.

Rédaction Ina le 20/10/2020 à 12:48. Dernière mise à jour le 20/10/2020 à 15:03.
Sport