Quand vous étiez enfant, peut-être vous amusiez-vous à téléphoner à Monsieur Guitare ou Madame Serviette ? Certains noms sont plus difficiles à porter que d'autres. Ils blessent surtout pendant l'enfance, provoquant la raillerie de la cour d'école. Mais même à l'âge adulte, ces noms peuvent provoquer l'hilarité involontaire, tant ils renvoient à un imaginaire qu'on associe peu aux patronymes. Alors, partons à la rencontre de Messieurs Labitte, Meurdesoif, Cocu et Mesdames Trompette, Frankenstein et Connasse. Un reportage tourné en 1985 pour l'émission Moi je

Rédaction Ina le 27/08/2019 à 12:19. Dernière mise à jour le 28/05/2020 à 10:24.
Economie et société