Le journaliste et écrivain français Jean-François Kahn fête ses 80 ans. Journaliste engagé politiquement, il a crée "L’événement du jeudi" en 1984 et l'hebdomadaire d'information "Marianne" en 1997. 

"C'est un pari un petit peu fou. Lancer un hebdomadaire grâce à ses lecteurs. Car ce sont les lecteurs qui seront propriétaires du journal". La question vient du journaliste Philippe Caloni, présentateur de l'émission "Atout Pic" en 1984. Le jeudi 8 Novembre 1984, le premier numéro du magazine hebdomadaire de "L’événement du jeudi" paraît. Son créateur Jean-François Kahn en explique les fondements : "Les propriétaires du magazine seront les milliers de souscripteurs qui souscriront au moins une action de 500 francs.". C'est l'une des originalités de sa création.

Et quand le présentateur lui demande si le magazine tiendra le coup, Jean-François Kahn répond de manière sereine : "Si je suis lancé, c'est que je suis très confiant car beaucoup de gens m'ont dit qu'ils allaient prendre des actions". "L'hebdomadaire du Jeudi" se distingue de ses concurrents par un ton assez virulent sur l'actualité. Le magazine continuera jusqu'en 2001, date de son dernier numéro et racheté par France-Soir.

Dans la seconde partie de l'émission, Philippe Caloni s'intéresse à la vie politique du journaliste : "Kahn, il est de droite, de gauche. Il recentre, il décentre, il excentre. Qui est Jean-François Kahn ?". Pendant longtemps,, Jean-François Kahn prendra position sur de nombreux sujets politiques notamment sur l'intervention de l'OTAN en Serbie en 1999 et sur la guerre d'Irak en 2003. En 1984, il ne cachait pas ses opinions et défendait la liberté d'expression des journalistes : "On peut me le reprocher, à tort ou à raison, mais j'ai toujours dit ce que je pensais. Récemment, j'ai pris parti dans une élection européenne."

Quelques années plus tard, Jean-François Kahn lance l'hebdomadaire d'information "Marianne". Il en sera le directeur jusqu'en 2007.

Rédaction Ina le 07/06/2018 à 14:30. Dernière mise à jour le 07/06/2018 à 14:34.
Art et Culture