La "Tirade du nez" est sans conteste la plus célèbre scène de Cyrano de Bergerac. Située dans la scène IV du premier acte, elle représente un exemple d'éloquence littéraire et un défi stimulant pour les acteurs...

Provoqué par le vicomte de Valvert qui se moque de son nez proéminent, Cyrano réplique en montrant toute l'étendue de son génie oratoire, et illustre à travers vingt exemples successifs la façon de décrire un grand nez. 

Cyrano de Bergerac, pièce écrite en 1897 par Edmond Rostand, fut un un immense succès dès la première représentation, donnée le 28 décembre 1897 au théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris. Depuis, son succès ne s'est pas démenti, en France comme à l'étranger. Le personnage de Cyrano est très vite devenu un mythe littéraire. Il représente les faiblesses et les forces du caractère humain, permettant à tous les spectateurs de s'y identifier. C'est ce qu'expliquait l'acteur Jean Piat, interviewé dans sa loge en costume de Cyrano, en 1964. 

Ainsi, jouer Cyrano représente pour les acteurs de théâtre ou de cinéma un moment particulier dans une carrière artistique. Les plus grands noms se sont frottés à ce personnage plein de panache, "rimeur, bretteur, musicien, et voyageur aérien, grand riposteur du tac au tac, amant aussi, pas pour son bien" (Acte V). 

Avant les interprétations de Jacques Weber ou de Gérard Depardieu, qui campa magnifiquement Cyrano dans le film de Jean-Paul Rappeneau en 1990, découvrons pour clore cette évocation de l'un des plus grands héros de la culture française, celle de Jean Piat...

Rédaction Ina le 27/11/2018 à 12:16. Dernière mise à jour le 09/01/2019 à 11:42.
Art et Culture