Liliane Marchais, la veuve de Georges Marchais est morte à l'âge de 84 ans du Covid-19. En 1981, au micro de Patrick de Carolis, elle évoquait sa vie de militante, la campagne électorale et son mari alors secrétaire général du parti communiste.

Discrète, l'épouse du leader du parti communiste français avait un caractère bien trempé, forgé par 30 ans de militantisme. Ouvrière électronicienne, déléguée du personnel pendant huit ans dans une grande entreprise, elle était rentrée au PCF à 16 ans. Dans le cadre du parti, elle s'occupe de la condition féminine, puis plus tard des problèmes d'éducation.

"Avec 700 000 militants, Liliane et Georges partagent donc le même combat".

Sur le port de Bastia, pendant que son époux s'entretient avec la presse, Liliane se confit à Patrick de Carolis. De Georges, elle veut avant tout souligner "l'aspect humain et sensible avec lequel il s'exprime toujours."

marchais620

Sourire discret aux lèvres, elle poursuit : "il y a toujours de l'émotion quand on rentre dans une salle de meeting et l'émotion est toujours renouvelée car le public est sans cesse différent (...) les Communistes sont comme les Français, ils sont différents les uns des autres, suivant leurs motivations, leurs problèmes, leurs tempéraments..."

Rédaction Ina le 10/04/2020 à 15:14. Dernière mise à jour le 10/04/2020 à 15:32.
Politique