Cette année, les César remettent un César d'honneur à une légende du cinéma américain, Robert Redford, 82 ans. En 2018, il annonçait son départ en retraite, après la sortie de son dernier film The old man and the gun de David Lowery. En 1980, l'acteur, qui avait quitté le monde du cinéma quatre ans plus tôt, réapparaissait au meilleur de sa forme. Qu'avait-il fait pendant ce break ? Réponse dans cette interview.

Depuis, 1976, date de la sortie du film Les hommes du président, Robert Redford avait disparu des radars. Dans cette interview de 1980, de retour sur les plateaux de cinéma, il expliquait les raisons de ce long break.

"Lorsque j'ai terminé le film sur le Watergate, "Les hommes du président", j'étais tellement crevé que je n'ai même pas été capable de profiter du succès du film. C'est là que j'ai compris qu'il fallait vraiment arrêter."

Déjà très investi dans la défense de l'environnement, il avait pris ce temps pour se construire une maison solaire car il ne voulait pas seulement prôner l'écologie mais la pratiquer : "J'ai construit une maison solaire, on y habite, ça a pris du temps. J'ai aussi appris à élever les chevaux. Je voulais avoir du temps avec ma famille. Vivre dans les montagnes. Lorsque j'ai terminé le film sur le Watergate, "Les hommes du président", j'étais tellement crevé que je n'ai même pas été capable de profiter du succès du film. C'est là que j'ai compris qu'il fallait vraiment arrêter."

Qui sait ? L'idole du cinéma américain mettra peut-être sa retraite entre parenthèse pour rejouer ou réaliser un nouveau film. L'avenir le dira.

Sa filmographie

Robert Redford crève l'écran depuis Butch Cassidy et le Kid en 1969 où il formait un duo mythique avec Paul Newman. Figure emblématique du cinéma américain, il a enchaîné les films, dont certains sont devenus des standards inoubliables : L'Arnaque, Gatsby le magnifique... Mais c'est avec Sydney Pollack que Robert Redford a joué pas moins de sept longs métrages au cinéma avec Propriété interdite en 1966, Jeremiah Johnson en 1972, Nos plus belles années en 1973, Les Trois Jours du condor en 1975, Le Cavalier électrique en 1979, Out of Africa : Souvenirs d'Afrique en 1985 et Havana en 1990. 

Récompensé comme acteur d'un Oscar d'honneur en 2002, Robert Redford est aussi passé derrière la caméra. En 1980 il réalise Des gens comme les autres qui lui vaut directement l'Oscar du meilleur réalisateur, du meilleur film, du meilleur scénario adapté et du meilleur acteur dans un second rôle pour Timothy Hutton lors de la 53e cérémonie des Oscars. Depuis, huit autres films ont vu le jour dont le succès international L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux où la Scarlett Johansson fit ses premiers pas devant la caméra. Son dernier film Sous surveillance a été présenté en hors compétition lors de la Mostra de Venise en 2012.

Depuis plusieurs années, il est le président du Festival de Sundance, l'un des festivals de cinéma les plus reconnus dans le monde du septième art. La sortie de The Old Man and The Gun de David Lowery en 2018 devrait signer la fin de sa carrière puisqu'il a annoncé en août 2018 qu'il souhaitait prendre sa retraite.

Rédaction Ina le 19/02/2019 à 17:34. Dernière mise à jour le 19/02/2019 à 17:38.
Art et Culture Cinéma