George Loyd aux Etats-Unis, Adama Traoré en France, les violences policières sont au cœur de l'actualité et des revendications. Un sujet ancien que dénonçait déjà Coluche, en 1980, dans le journal télévisé. Ici aussi, il était question de discrimination raciale mais à l'égard des Maghrébins. 

Ce 10 mars 1980, Coluche est l'invité d'honneur du journal de la mi-journée de France 2. En plateau, Patrick Lecocq le fait réagir sur différents sujets d'actualités. Mais avant la fin du JT, l'humoriste engagé aborde la question des violences policières. Il souhaitait débattre avec un représentant syndical des forces de police qui avait décliné l'invitation. Pas de quoi déstabiliser le trublion qui dégaine une feuille de papier sur lequel il lit une liste de blessés ou de tués par les forces de l'ordre depuis le début de l'année.

Puis il interpelle l'opinion publique, maniant ironie et dérision, non sans préciser qu'il n'est pas contre la police "qui n'a pas un rôle facile en général" tout en interrogeant : "Expliquez-moi pourquoi un policier qui fait son devoir tire toujours sur un arabe, en tombant, derrière dans le dos ? Expliquez-moi ce que les policiers foutent dans le dos des Arabes avec un révolver à la main, et à chaque fois, il tombe ! Racontez-moi pourquoi !"

Il poursuit, "Du moment qu'il y a une raison, je suis d'accord. Le problème, c'est qu'il n'y a pas de raison !" Il rectifie, "il y en a une en fait. C'est que les policiers se croient extrêmement couverts. Je suis pour le principe de la police (...) mais je pense que les policiers devraient d'abord être mieux recrutés (...)

L'humoriste raconte ensuite ses propres expériences du poste où il séjourne parfois… Il poursuit, toujours dans la provocation : "Ils pourraient les repeindre (les locaux), ils pourraient être polis avec les gens qui viennent et qui les payent avec leurs impôts, ils pourraient se laver (...) Et de conclure : "on a vraiment l'impression d'être attrapé par une bande de brigands quand on va au commissariat. Ça fait peur !"

coluche620
Rédaction Ina le 05/06/2020 à 16:21. Dernière mise à jour le 10/06/2020 à 12:03.
Art et Culture Economie et société