La LPO vient d'interpeller le gouvernement sur la chasse à la glu. Cette pratique est bannie dans toute l'Europe, sauf en région Paca. Retour en 1980 avec Christian, un jeune garçon qui pratiquait déjà la chasse à la glu.

C'est une technique de chasse qui consiste à appliquer de la colle sur des branches pour y piéger des oiseaux comme des grives. Autorisée depuis 1989, la Ligue de protection des oiseaux tente désespérément de l'abroger. Sans succès puisqu'elle est considérée comme une "tradition" dans cinq départements de la région PACA : les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse. 

Si la pratique est autorisée depuis un arrêté datant de 1989, certains n'ont pas hésité à l'utiliser bien avant. En 1980, Antenne 2 partait à la rencontre de Christian, 13 ans et habitant en banlieue. C'était un adepte de la chasse à la glu.

"Christian a 13 ans. Son enfance difficile dans les cités HLM et son retard à l'école l'ont amené à se replier sur lui-même. Il n'a pas beaucoup d'amis. Les seuls vrais amis de Christian, ce sont les oiseaux. Les oiseaux qu'il essaie d'attraper pour les emmener chez lui."

Dans ce reportage, Christian expliquait la technique de la chasse à la glu : "Je chasse avec de la glu. Je suis en train de passer de la glu sur les baguettes pour les mettre sur des piques." Il n'a plus qu'à déposer des oiseaux en cage dits "appelants" et faisant guise d’appâts, puis à attendre que les oiseaux se posent et soient pris au piège. Quand le journaliste lui demande si les oiseaux ne sont pas un peu prisonniers en cage, Christian répond : "Oui. Je sens qu'il est prisonnier car il s'affole. Alors je le relâche."

Mais comment est fabriquée cette glu spéciale ? France 3 Méditerranée rencontrait Laurent Dubois en 1999, chasseur et fabricant de glu.

Rédaction Ina le 04/01/2019 à 12:06. Dernière mise à jour le 25/11/2019 à 09:50.
Economie et société