Le 17 mars 1979, la radio pirate Lorraine Cœur d’Acier voyait le jour à Longwy en Meurthe et Moselle pour protester contre les fermetures d’usines dans la région. Elle a été l'objet d'affrontements entre CRS et manifestants pendant plusieurs mois.

Plusieurs usines sidérurgiques à Longwy en Meurthe-et-Moselle se voient menacer de fermeture à la fin des années 1970. Pour protester contre un plan de suppression de milliers d'emplois, une radio pirate est alors créée. Pendant plusieurs mois, les journalistes Marcel Trillat et Jacques Dupont animent illégalement l'émission à partir de la mairie de Longwy-Haut. Les invités se succèdent et la parole est donnée à tout le monde. Ces radios pirates ont connu un boom dans les années 1970 pour revendiquer une liberté d'expression et contester les monopoles d'Etat dans les domaines de la télévision et de la radio. 

Diffusée sans autorisation administrative, la radio libre Lorraine Coeur d'Acier a souvent été l'objet d'affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. Dans ce reportage de TF1 diffusé en 1979, le journaliste de l'époque fait état de plusieurs dizaines de blessés. Des militants de la CGT et de la CFDT contestaient le brouillage de la radio. 

Finalement, sa ligne éditoriale sera modifiée et la radio finira par être évacuée par les CRS en 1981.

Rédaction Ina le 13/03/2019 à 12:25. Dernière mise à jour le 13/03/2019 à 12:34.
Economie et société