Sultans of Swing (1978) est la plus célèbre des chansons du groupe britannique Dire Straits. Aujourd'hui véritable standard, cette chanson comprenant l'un des plus beaux solos de guitare électrique de l'histoire du rock rencontre d'abord son public en Europe continentale, puis aux Etats-Unis, avant de toucher finalement son pays d'origine, l'Angleterre.

L'immense succès que rencontre la chanson Sultans of Swing est aussi le premier que rencontre Dire Straits. En 1978, le groupe, composé par le guitariste et chanteur Mark Knopfler, son frère David Knopfler à la guitare, John Illsley à la basse et Pick Withers à la batterie, en est à ses tout débuts (il se forme à l'été 1977).

Mais si la chanson rencontre un grand succès en Europe continentale, notamment aux Pays-Bas, c'est paradoxalement en Angleterre, terre natale des Dire Straits, qu'elle tarde le plus à décoller. Le pays fait la sourde oreille. La faute, selon Mark Knopfler, à la commission de Radio 1, alors la grande radio rock du pays, qui lui trouve « trop de paroles ». 

C'est en Amérique que le destin de la chanson bascule vers le succès mondial. Mark Knopfler se souvient : « Et puis, l'album est arrivé aux Etats-Unis. Le disque est sorti là-bas, cinq mois après sa sortie dans le reste du monde ». La chanson cartonne.

Devant ce succès outre-Atlantique, l'Angleterre change son disque d'épaule et diffuse enfin massivement Sultans of Swing. Pour le plus grand plaisir de ses fans...

Actuellement, le groupe The Dire Straits Experience est en tournée en France. Emmenée par le jeune Terence Reis, la formation reprend les titres les plus célèbres du groupe anglais, retiré de la scène musicale en 1995.

Rédaction Ina le 12/03/2019 à 16:31. Dernière mise à jour le 07/08/2019 à 11:17.
Art et Culture