Canal + diffuse depuis le 11 janvier une série intitulée "Ovnis" qui nous entraîne dans la France de 1978, époque où les apparitions d'ovnis étaient omniprésentes dans la presse et les médias, à l'image de ce reportage de FR3 consacré au phénomène et aux enquêtes du GEIPAN.

Le 19 octobre 1978, le magazine Terroir 22 de FR3 diffuse un reportage de 20 minutes consacré aux apparitions d'ovnis et aux enquêtes menées pour les débusquer et prouver leur existence.

Ce micro-trottoir met immédiatement le téléspectateur dans l'ambiance, il y a ceux qui y croient et les sceptiques.

Les associations d'ufologues sont sur le coup...

Le reportage débute par le témoignage de monsieur Gâteau. Il a observé un objet non identifié un matin de mars 1964 dans l'Aube. L'homme accepte pour la première fois d'évoquer son expérience. Il avait d'abord pris l'objet pour une citerne de couleur aluminium mais, "à une 20e de mètres l'objet a décollé. Mon premier réflexe a été de m'enfuir… A l'époque, si on allait à la gendarmerie on nous prenait pour des fous… alors je n'ai rien dit."

Depuis, des groupes de passionnés, des ufologues, se sont constitués dans sa région. Ils organisent des conférences et des expositions et regroupent les témoignages. Le reportage nous présente ce groupe d'amateurs les "Troyens de recherches", une antenne locale du groupement national GEOS (Groupe d'étude des objets spatiaux), qui enquête sur les sites d'observations. Deux de ses membres décrivent leurs activités d'enquête (repérage du lieu sur le terrain, prises de mesures, de traces, recueil d'un portrait-robot de l'objet, questionnaire précis…). Ils recoupent les informations avec les aéroports voisins et autres stations météorologiques. Un travail très méticuleux donc. Des physiciens tentent ensuite d'établir des théories cohérentes (électromagnétisme, antigravitation…)

Et du côté des gendarmes ?

L'enquête se poursuit ensuite du côté de la gendarmerie. Un gendarme explique leur rôle : collecter et recueillir des témoignages d'observations de phénomènes inexpliqués et de les transmettre au centre national d'étude spatiale. (CNES)

A Toulouse, le GEIPAN veille...

Au CNES, c'est le GEIPAN (Groupe d'études et d'information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés) qui est chargé, depuis 1976-77, de collecter toutes ces informations et d'en expliquer scientifiquement l'origine. Si le GEIPAN reconnait la matérialité du phénomène, il ne l'explique pas. Depuis plusieurs années, les informations de la gendarmerie nationale remontent à Toulouse, il souhaiterait aussi les compléter avec celles des associations françaises.

L'un des chercheurs du GEIPAN confirme qu'aux vues de nombreuses observations dans le monde entier "le phénomène ovnis est réel".

Pour aller plus loin

Trois témoignages de rencontres avec des ovnis décrits dans cette émission.

1975, apparition d'ovnis près de Carcassonne, des gendarmes enquêtent. (Article)

1996, Zone 51 : base secrète des aliens ? (Article)

D'autres contenus sur les ovnis

Reportages sur le GEIPAN

TF1 Actualités : le GEIPAN au CNES de Toulouse.20H : Interview de Hubert Curien (prèsident du CNES, Centre national d'études spatiales) sur le phénomène des Ovnis étudié par le GEIPAN : "le phénomène est réel mais non résolu". (9 décembre 1978) 

JT Toulouse : rencontre avec le nouveau directeur du GEPAN, Alain Esterle, très mal à l'aise, sur l'existence supposée des Ovnis et sur le rôle de ce service dépendant du CNES. "Les petits hommes verts, ça reste totalement une hypothèse… qui n'est pas complètement rejetable, ni admise non plus…" (18 janvier 1979) 

Mi fugue mi raison : enquête sur des ovnis par le GEPAN. Reportage au GEPAN (groupe d'études des phénomènes aérospatiaux non identifiés) où l'on simule une enquête à la suite de témoignages de personnes ayant vu des Ovnis. (9 janvier 1980) 

Midi pile Midi Pyrénées : CNES : portrait fondateur GEPAN. On pourra bientôt consulter sur Internet les dossiers du CNES consacré à l'observation des Ovnis, "phénomènes aérospatiaux non identifiés" pour les scientifiques. C'est un groupe d'étude baptisé Gepan qui est chargé de cette mission depuis presque 30 ans, fondé par Claude Poher en 1976, avec sa théorie des universons. Ce dernier a déposé un brevet / à l'utilisation de cette énergie de l'univers.... (12 janvier 2007)

19-20 Edition nationale : les archives du CNES sur les OVNI. Reportage sur la mise en ligne par le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) de ses archives concernant les OVNI, dans un souci de transparence et pour le plaisir des internautes férus de phénomènes inexpliqués. Interview de Jean Jacques Velasco, ancien responsable du GEPAN-CNES, qui évoque un certain nombre de phénomènes inexpliqués, dont 1/3 reste inexpliqué, qui ont eu lieu en France, notamment en 1954. (22 mars 2007) 

Fugues : Création du Gepan. Jean-Jacques Velasco, ancien directeur Gepan et du SEPRA, cellule du CNES, raconte comment s'est créée la GEIPAN en 1977, Groupe d'Etudes et d'informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, qui a consisté à expertisé l'ensemble des témoignages. Entre 1945 et aujourd'hui, 170 observés dans le monde sont absolument inexplicables par cet organisme. (7 novembre 2010) 

19-20 Edition nationale : Geipan, un organisme public qui enquête sur les phénomènes inexpliqués. Reportage sur le Groupe d'études et d'information sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés, basé à Toulouse, en Haute Garonne. Des scientifiques étudient les témoignages collectés par des enquêteurs et relatant des phénomènes inexpliqués. Interviews de Xavier Passot, responsable du GEPAN, de Romain Bouvet, Docteur en psychologie au CNRS, d'une retraité, et de Pierre Lecomte, enquêteur du GEPAN. (26 juin 2013)

Florence Dartois

Rédaction Ina le 18/01/2021 à 20:00. Dernière mise à jour le 21/01/2021 à 17:45.
Economie et société Sciences et techniques