Avec la mort de Kirk Douglas, Hollywood perd l'un de ses derniers grands géants. En 1978, l'acteur évoquait ses films préférés, qu'il aimait « pour des raisons différentes ». 

L'acteur, né en 1916, aura connu la période dite « classique » du cinéma américain, celle qui couvre l'âge d'or des studios et se termine avec la crise des Majors et l'essor de la télévision, au début des années 1960. De cette période charnière entre deux mondes, datent deux de ses films préférés, Spartacus (1960), que Kirk Douglas dit apprécier pour son histoire et sa rencontre avec de « grands acteurs comme Charles Laughton et Laurence Olivier », et puis un film « petit », Les Sentiers de la Gloire (1957), car ce film marque selon lui le « commencement d'une grande carrière, celle de son réalisateur Stanley Kubrick ». Figurent dans sa mémoire aussi des Western, comme le classique Règlements de comptes à OK Corral (1957).

Dans cette interview, il exprime son goût pour un cinéma qui combinerait « l'ambition artistique et le succès commercial ». 

Rédaction Ina le 06/02/2020 à 17:18. Dernière mise à jour le 06/02/2020 à 17:19.
Art et Culture