"Je m'entends très bien avec les chiens, j'ai toujours vécu avec des chiens". Un chien à l'Elysée, une tradition. Valéry Giscard d'Estaing fut le premier à médiatiser la présence de canidés dans le palais. 30 millions d'amis l'avait interviewé à ce sujet, en 1978...

Le président était notamment un grand admirateur des labradors. "Les chiens ne sont pas rusés, tortueux, avec lesquels les rapports sont très simples". A l'époque de l'interview, plusieurs boules de poil vivent à l'Elysée : chiens qui vivent à l'Elysée : Jugurtha le braque de Weimar, Reale, Candy et samba les labradors, Justine, braque d'Auvergne et bambou, le cocker de son épouse.

vge-chiens620

Le 4 novembre 1978Valéry Giscard d'Estaing reçoit à l'Elysée l'équipe du magazine animalier Trente millions d'amis pour évoquer la défense des animaux. Dans les jardins, il présente les sept chiots de la nouvelle portée de labradors et leur donne à manger. Il explique que leur présence est exceptionnelle car ils vivent à Rambouillet sous les bons soins d'une "nounou". Dans un petit salon, en compagnie de Jean-Pierre Hutin, le producteur de l'émission, il aborde les problèmes liés à la défense des animaux. Il parle des relations d'affection qu'il entretient avec eux et évoque la loi votée par le gouvernement en 1977 sur le "statut de la vie de l'animal" considère comme un être sensible.

Rédaction Ina le 03/12/2020 à 11:45. Dernière mise à jour le 03/12/2020 à 11:52.
Economie et société Politique La vie