« Stone, Le monde est stone, Je cherche le soleil, Au milieu de la nuit »... En 1976, Michel Berger et Luc Plamondon décident l’écriture d’un opéra rock pour exprimer leur désillusion devant ce monde complètement fou. L'album Starmania sort en 1978 et remporte un immense succès. Parmi les nombreux tubes qui deviendront autant de classiques du répertoire francophone, Le monde est stone, interprété par Fabienne Thibeault, résonne particulièrement avec notre actualité tragique. 

J'ai la tête qui éclate
J'voudrais seulement dormir
M'étendre sur l'asphalte
Et me laisser mourir
Stone
Le monde est stone
Je cherche le soleil
Au milieu de la nuit
J'sais pas si c'est la Terre
Qui tourne à l'envers
Ou bien si c'est moi
Qui m'fait du cinéma
Qui m'fait mon cinéma

Je cherche le soleil

Au milieu de ma nuit
Stone
Le monde est stone
J'ai plus envie d'me battre
J'ai plus envie d'courir
Comme tous ces automates
Qui bâtissent des empires
Que le vent peut détruire
Comme des châteaux de cartes

Stone
Le monde est stone
Laissez moi me débattre
Venez pas m'secourir
Venez plutôt m'abattre
Pour m'empêcher d'souffrir
J'ai la tête qui éclate
J'voudrais seulement dormir

M'étendre sur l'asphalte
Et me laisser mourir

Rédaction Ina le 30/10/2020 à 13:51. Dernière mise à jour le 30/10/2020 à 17:11.
Art et Culture