A l'occasion de la Journée nationale des aveugles et malvoyants, découvrons à quoi ressemblait la formation des chiens guides d'aveugles dans les années 1970, à travers les portraits de Tania, une jeune chienne-guide d'aveugle et de sa nouvelle maîtresse malvoyante.

Le 22 mai 1973, l'émission Aujourd'hui madame consacre un long reportage au club des chiens guides d'aveugles des Flandres, situé à Roubaix.

Les caméras suivent Madame Payen, malvoyante, venue rencontrer et surtout s'entraîner avec son futur chien-guide. Il s'agit d'une jeune chienne-loup de un an, répondant au joli nom de Tania, qui devra la guider dans les méandres et les dangers de la rue. Depuis quatre jours, elles font connaissance et apprennent à travailler ensemble et à développer une complicité de chaque instant. Ce qui n'est pas simple car la chienne s'est attachée à son instructeur.

"Il faut qu'on arrive à se sentir mutuellement..."

Madame Payen vit à Valenciennes, elle a perdu la vue à la suite d'une chute dans des escaliers. Tania, elle, n'a jamais eu de maison, ni de maître, elle vient d'un chenil où elle avait été abandonnée. La jeune femme et la chienne vont devoir s'apprivoiser. "Tania est intelligente mais n'a eu aucune éducation", précise l'instructeur. Ce stage est crucial, il va lui permettre de se familiariser avec sa nouvelle maîtresse et lui apprendre à devenir une guide d'aveugle fiable.

tania5620

 

De son côté, la jeune femme doit développer autorité et complicité avec le canidé qui deviendra non seulement, ses yeux, mais sa meilleure amie. L'aveugle maîtrise déjà la technique pour que Tania la guide de manière correcte, via un harnais et une laisse, les deux instruments indispensables pour lui faire comprendre lorsqu'elle va trop vite. 

"Par ce harnais, vous sentez tous ses mouvements. La laisse vous permet de guider la bête, de lui donner un commandement à l'arrêt ou de démarrer". 

Après quelques jours d'entraînements quotidiens, le duo, qui se comprend de mieux en mieux, s'aventure enfin dans la rue. Tania réussit parfaitement son  examen sur un parcours compliqué. La chienne devient un véritable soutien pour sa maîtresse, ce que confirme la jeune femme, "nous avons pris un chemin qui est très difficile et dangereux qui était plein de rebords de ciment, plein de cailloux, des trottoirs, beaucoup d'obstacles. Elle a senti que mon pas était moins bien assuré et que je butais facilement… quand elle peut éviter quelque chose où elle sent que ma démarche est difficile, elle le fait. Donc ce matin, on a passé un passage compliqué, difficile. Elle a senti une résistance de ma part, elle s'est collée contre moi. Son flanc contre ma jambe. Elle est allée tout doucement de manière à ce que je ressente exactement tout ce qu'elle faisait et donc j'ai pu la suivre, je n'ai buté absolument dans rien".

Ces deux-là, c'est sûr, allaient devenir les meilleures amies du monde et ne plus se quitter. 

Pour aller plus loin 

Regarder tout le reportage dans lequel on découvre d'autres chiennes comme Princesse et les bénévoles travaillant pour le centre.

Actualités Françaises : les chiens au secours des aveugles. (1947)

20e anniversaire de la canne blanche pour aveugles. Histoire de cette initiative. (audio, 10 février 1951)

Transfert des cendres de Louis Braille, inventeur de l'écriture tactile, au Panthéon. (26 juin 1952)

Rédaction Ina le 01/10/2020 à 16:40. Dernière mise à jour le 01/10/2020 à 16:43.
Economie et société