Le PSG joue ce dimanche soir contre le Bayern Munich sa première finale de Ligue des Champions. Un soir historique pour ce club né il y a 50 ans de la fusion entre le club de Saint-Germain et du Paris FC. Emmenée par la star de l'équipe de France, Jean Djorkaeff, l'équipe remporte le championnat de France de D2 à l'issue de sa première saison, en 1971 et rejoint la D1, l'élite du foot français dès l'année suivante.

A la fin des années 1960, alors que le football se professionnalise et que le ballon rond devient un enjeu d'image et de politique, la capitale ne possède toujours pas de club capable d'évoluer au sein de l'élite et de rivaliser avec les plus grands clubs de France de l'époque (Saint-Etienne, Marseille, Monaco, Nantes...). Pour des raisons sportives ou financières, aucun des clubs existants de la capitale ou de sa proche banlieue, à savoir le Racing club de France, le Stade Français ou encore le Red Star de Saint-Ouen, ne trouvent grâce aux yeux des dirigeants du football tricolore pour représenter la capitale au plus haut niveau. 

C'est la raison pour laquelle la Fédération française de football (FFF) fonde en août 1969 un nouveau club, le Paris FC, afin de porter les ambitions de la capitale. Mais un an plus tard, le club est toujours sans réelle activité sportive. Il est alors décidé de le « marier » avec un club de la grande banlieue parisienne, le Stade-Saint-Germain (fondé en 1904 et basé au Camp des Loges), qui vient d'accéder au terme de la saison 69-70 à la deuxième division.

Le nouveau Paris-Saint-Germain-FC voit le jour à l'été 1970 (la date du 12 août, qui correspond à la notification par la préfecture du nouveau nom, est retenue par l'histoire officielle du club). Son premier match contre Poitiers se solde par un match nul (1-1). Nous avons retrouvé les images de ce moment historique. 

Dès sa première année au sein de la deuxième division, alors appelée « National », le tout nouveau club se distingue en remportant le 12 juin 1971 le titre de champion de France de sa catégorie. L'année suivante, le club accède en première division (D1).

C'est dans ce contexte d'euphorie sportive pour le nouveau club que le reportage du 8 août 1971 fait le point sur son actualité sportive. 

Evoquant le « mercato », le journaliste explique que les « dirigeants ont fait un très gros effort de recrutement », citant tour à tour les neufs joueurs engagés, dont de nombreux joueurs amateurs : l'Anglais Jantzen Derrick, l'attaquant de Montluçon Bernard Hallet, le gardien de but de l'équipe de France amateurs Guy Delhumeau, l'attaquant de Quevilly Daniel Horlaville, le milieu de terrain niçois Sylvain Leandri, l'arrière de l'équipe de France Jean-Paul Rostagni, les joueurs en provenance d'Angoulême Daniel Solas et Jean-Louis Leonetti, et enfin Claude Arribas, en provenance du FC Nantes. 

Après avoir mentionné les recrues, la caméra présente les joueurs qui constituent l'armature de l'équipe : Michel Prost, Jeant-Pierre Destrumelle, Daniel Guicci, Jacques Remond, Jean-Claude Bras, et la star de l'équipe, Jean Djorkaeff. Celui qui est alors capitaine de l'équipe de France, ancien joueur de l'Olympique lyonnais et de l'Olympique de Marseille, affiche sa satisfaction de retrouver la première division et dit la confiance qu'il porte dans le recrutement. 

psg620

Le reportage se termine par l'interview du directeur du club, Guy Crescent. Ce dernier évoque le rôle des supporteurs, puis évoque la rumeur dans l'air du temps : le recrutement par le PSG de Pelé, la star mondiale du foot. Un projet que le président prend visiblement très à coeur, mais qui ne se fera pas. L'heure des Brésiliens sous les couleurs du PSG n'a pas encore sonnée... 

Le PSG va rencontrer des problèmes dès la fin de la saison. En mai 1972, le club est scindé en deux. Pour des raisons d'image, la priorité est donnée par la mairie de Paris au Paris FC, afin de soutenir un club plus « parisien ». Le PSG est relégué en division amateur, tandis que la Paris FC continue sa route en D1.

Mais la disgrâce ne dure pas. En juin 1974, le PSG fait son retour dans l'élite. Un nouveau projet, porté notamment par Daniel Hechter, ancre définitivement le club en première division. 

Aujourd'hui, le PSG, bien que plus jeune que la plupart de ses concurrents, est le club installé depuis le plus grand nombre d'années en première division (45 saisons).

Rédaction Ina le 11/08/2020 à 17:39. Dernière mise à jour le 22/08/2020 à 12:53.
Sport