On la dit moins révolutionnaire que son pendant féminin et pourtant, la mode masculine ne se prive d’aucune extravagance, en 1970, ces messieurs adoptaient même la robe...

"Les femmes nous ont volé la robe depuis le XVIe siècle, ma collection s'appelle "Exploration 70", je vais leur reprendre progressivement, siècle par siècle tout ce qu'elles nous ont pris."

Le magazine Dim Dam Dom aime la provocation, ce reportage nous présente la mode masculine du grand couturier Jacques Esterel avec sa collection "Exploration 70" de robes pour hommes. Et qu'en pense la rue ? Réponse dans ce micro-trottoir... "le couturier est-ce qu'il s'habille comme ça ?" "Et on va faire la cour à qui ? Un homme ou une femme ?" "Est-ce qu'il porte des pantalons en dessous ? Non ?", "vous êtes cinglés ! ", "C'est pas joli. Un homme doir être habillé comme un homme."

Dans un club, les pro-robes s'enthousiasment : "Je pense que ça va devenir sensuel.", "Je trouve ça assez excitant."

Pour aller plus loin

"Il y a les play-boys de profession habillés par Cardin et chaussés par Carvil..." chantait Jacques Dutronc. Découvrez d'autres extravagances, de ses influences cinématographiques à ses défilés savamment chorégraphiés. 
Avis aux adeptes du néo-classique, du négligé snob, du près du corps, du tout cuir, du jersey, du costard, de la jupe, ou de la plus stricte élégance : ces messieurs, nous ne vous laisserons pas à poils... 

A voir également

Vingt quatre heures sur la deux : Mode unisexe de Jacques Esterel (3 février 1971)

Samedi et compagnie : Jacques Esterel à propos de ses tuniques unisexes. Ariane Gil et Louis Bozon interviewent Jacques Esterel à propos de ses tuniques unisexes. (14 février 1970)

La mode des sixties
Dim Dam Dom

Rédaction Ina le 12/01/2012 à 16:48. Dernière mise à jour le 14/01/2020 à 09:54.
Vie sociale Economie et société