Les jeunes vont-ils sauver la planète ? Depuis plusieurs semaines, à l'initiative de la jeune suédoise Greta Thunberg, ils se mobilisent dans le monde entier, chaque vendredi, pour défendre le climat. Un monde sans pollution, une aspiration que cette collégienne décrivait déjà en 1969.

En 1969, à l'occasion de la quinzaine "Air Pur", pendant la campagne contre la pollution atmosphérique, un concours scolaire était organisé dans les classes du premier cycle de la Gironde, afin d'attirer l'attention des enfants sur ce problème environnemental. Un exercice a priori pas évident pour ces collégiens, pour qui la pollution atmosphérique était encore assez théorique. Ces jeunes collégiens étaient invités à décrire leur monde idéal dans des rédactions. Le premier prix était attribué à une jeune collégienne de 6ème d'un collège de Libourne. "Je m'appelle Josiane Canet, j'ai douze ans, je suis née le 29 mars 1958."

"Liberté, pureté, santé !"

Devant les caméras du JT Aquitaine Midi, elle lisait quelques extraits de son texte.

"Dans mon imagination, il est une ville idéale où l'air n'est jamais pollué, elle s'appelle "La renaissance de l'air pur". Les rues sont de larges allées goudronnées bordées de larges trottoirs et surtout d'arbres verts. Il n'y a pas d'usines."

La conclusion de son devoir était très poétique et décrivait une très belle utopie : "Quand on entre à "La renaissance de l'air pur", la fleur embaume, l'arbre frissonne sous la caresse de la bise qui murmure sans cesse "air pur, air pur, pur, pur, air pur ", et le vent chuchote dans les feuillages la devise de la ville qui flotte sur tous les drapeaux : Liberté, pureté, santé !"

Pour aller plus loin

Voir le reportage dans son intégralité.

Environnement les premières sensibilisations des jeunes. (Module ina pour France Info) 

Dérèglement climatique : 40 ans de prise de conscience (Module ina pour France Info) 

Florence Dartois

Rédaction Ina le 15/03/2019 à 12:13. Dernière mise à jour le 15/03/2019 à 16:05.
Economie et société