Le 9 avril 1968, la fusée Véronique est la première fusée à décoller du Centre spatial guyanais. Cette fusée sera principalement utilisée pour placer des charges en orbite ou envoyer des animaux dans l’espace.

En 1958, le Général de Gaulle est de retour au pouvoir. A l’instar des Etats-Unis et de l’Union soviétique, la France se lance dans la recherche spatiale dans le but d’assurer une indépendance nationale dans le secteur.

Dans un reportage de France 2 en 1993, Alain Magne, du centre spatial guyanais approuvait la décision du général de Gaulle : "On avait l’ambition d’être autonome aux cotés des américains. Le général de Gaulle avait vu juste."

En 1961, le chef du gouvernement Michel Debré, fait adopter une loi créant le centre national d’études spatiales (CNES) dont le premier président est Pierre Auger. Le CNES sera à l’origine de l’installation du centre spatial guyanais quelques années plus tard.

Mais les premiers essais spatiaux s’effectueront en Algérie à Hammaguir en 1961. Cependant, suite à l’indépendance de l’Algérie en 1962, le CNES commence à rechercher une nouvelle base de lancement…

Au total 14 sites seront étudiés dont l’archipel des Seychelles, Djibouti ou encore Belem au Brésil. Mais la Guyane retient particulièrement l’attention du CNES. Finalement, le 14 avril 1964, le premier ministre Georges Pompidou établit le nouveau centre spatial à Kourou en Guyane.

Plusieurs facteurs ont été déterminants : proximité de l'équateur, large ouverture sur l’océan atlantique et la zone n’est pas sujette aux tremblements de terre...

lancement 312

Le lancement de la fusée Véronique

"Pour la Guyane, nous représentons une chance"

                              Guy Kramer, directeur du centre spatial guyanais

Le 9 avril 1968, la fusée Véronique est la première à décoller du centre spatial de Kourou. Par la suite, les fusées européennes Ariane seront tirées depuis cette base.

Guy Kramer, le directeur du centre spatial guyanais, est alors impatient concernant le lancement : "Chaque lancement sera pour nos équipes l’aboutissement de tous leurs efforts".

La première fusée Ariane a été lancée en 1979. En 2011, le CSG a créé plus de 7500 emplois indirects, ce qui représente 16% de la population active de Guyane.

Rédaction Ina le 03/04/2018 à 16:14. Dernière mise à jour le 03/04/2018 à 16:16.
Economie et société