"Si je t'oublie pendant le jour, Je passe mes nuits à te maudire, Et quand la Lune se retire, J'ai l'âme vide et le cœur lourd... " Révélé au début des années 1960, Salvatore Adamo représentait un savant mélange entre l’énergie du courant "yéyé" et la filiation aux chanteurs à texte comme Jacques Brel ou Léo Ferré. En 1966, il interprétait l’une de ses plus belles chansons, "La Nuit"...

Rédaction Ina le 25/11/2019 à 16:22. Dernière mise à jour le 27/07/2020 à 15:43.
Art et Culture