L'Algérie dispute la finale de la CAN contre le Sénégal ce vendredi soir au Caire. Une finale qu'elle n'a plus atteinte depuis l'édition 1990. Le 6 janvier 1963, le pays, tout juste indépendant, jouait son premier match de football contre l'équipe de Bulgarie.

Le 6 janvier 1963, c'est tout un pays qui assiste à un match historique. Dans un stade municipal d'Alger pouvant accueillir jusqu'à 12 000 personnes, ce sont finalement 20 000 spectateurs qui se pressent dans les tribunes pour assister au premier match de football de l'équipe d'Algérie. Le pays vient tout juste d'accéder à l'indépendance quelques mois plus tôt. 

Les Algériens sont opposés à l'équipe bulgare, alors considérée comme l'une des meilleures formations européennes. L'équipe d'Algérie est entraînée par l'ancien international Kader Firoud réputé pour son caractère volcanique. Ce sera d'ailleurs sont seul et unique match, puisqu'il sera remplacé peu après par Hamou Hekkache. C'est la première fois que le drapeau de l'Algérie indépendante flotte dans un stade algérien. L'émotion est intense dans les gradins malgré un match sans enjeu sportif. Le coup d'envoi du match est donné par le ministre de la jeunesse et des sports, Abdelaziz Bouteflika, alors tout juste âgé de 25 ans. 

Très vite, l'équipe bulgare ouvre le score par le biais d'Asparurov mais l'Algérie a du répondant et finit même par remporter le match sur le score de 2 buts à 1 grâce à des réalisations d'Abdelghani Zitouni et Abderrahmane Meziani.

Depuis 1963, l'équipe d'Algérie s'est affirmée au niveau mondial en remportant la CAN en 1990 et atteignant les huitièmes de finale de la Coupe du monde de football en 2014.

Jérémie Gapin

Rédaction Ina le 19/07/2019 à 12:31. Dernière mise à jour le 19/07/2019 à 13:56.
Sport