Sir Arthur Conan Doyle est mort le 7 juillet 1930. "Père de plume" du célèbre détective Sherlock Holmes, il appréciait la France et notamment le château Gaillard aux Andelys qui inspira certains de ses romans.

Le 23 mai 1959, à l'occasion du 100e anniversaire de la naissance de l'auteur, le journal de 20 heures se rendait sur place à la rencontre de Madame Ricard, une amie de l'auteur. Elle avait bien connu l'écrivain qui aimait venir passer des weekends dans la région.

"Il aimait beaucoup se promener, il aimer beaucoup monter dans les ruines du château Gaillard. Le pays l'intéressait en général au niveau historique..."

Si Arthur Conan Doyle est resté célèbre pour ses romans policiers, cette vieille amie avouait préférer ses romans historiques.

"Il parlait peu de son Sherlock Holmes mais il y a une chose qui a marqué mon enfance, c'est qu'il m'avait dit qu'il fallait beaucoup observer tout ce qui se passe autour de soi. Même les bibelots, même les tableaux, quand on entrait dans une maison. Et il a ajouté que cela lui avait énormément servi".

L'écrivain profitait de ses séjours aux Andelys pour écrire quelques "pages ou chapitres de ses romans dans la pièce où nous avons conservé son écritoire, où il aimait écrire. La pièce est restée presque telle qu'il l'avait connue. Il aimait beaucoup cette maison, elle est restée exactement dans le même état. Un peu plus abîmée parce que malheureusement la guerre est passée par là. Mais enfin, c'est toujours la même maison et le même décor".

Rédaction Ina le 06/07/2020 à 11:06. Dernière mise à jour le 06/07/2020 à 15:08.
Art et Culture Littérature