Le 2 juillet 2010, Laurent Terzieff s’est éteint après une carrière de 50 ans. Filmé par des cinéastes comme Buñuel, Philippe Garrel ou Godard, le comédien trouvait pourtant sa pleine satisfaction dans le théâtre. Il était aussi un metteur en scène reconnu mais dans cette première interview, le jeune acteur paraît bien intimidé.

Né en 1935, il n’a pas 20 ans lorsqu’il joue son premier rôle au théâtre en 1953, et à peine plus pour son grand rôle, dans Les Tricheurs de Marcel Carné en 1958. 

Ce 10 avril 1958 justement, le jeune acteur apparaît pour la première fois à la télévision. Un entretien réalisé pour l'émission Cinépanorama après qu'il ait été choisi pour le film de Marcel Carné, Les Tricheurs. Très intimidé lors de cette interview par la journaliste France Roche, il évoque ses parents, sculpteur et peintre, ce qu'il aurait aimé faire s'il n'avait pas été comédien et les rôles qu'il aimerait jouer au théâtre à l'avenir.

Quelques mois plus tard, en octobre 1958, pour la première du film, il est interviewé par Micheline Sandrel pour l'émission Cabaret du soir. L'acteur, toujours très timide, accepte de parler de son rôle dans le film, celui du diable... la journaliste ne semble pas insensible à son charme et lui lance, "vous êtes bien séduisant en esprit malin"...

Il raconte quelques anecdotes sur le tournage du film de Marcel Carné et l'émotion de la première. Sa première fois...

 

Ensuite, il enchaînera les prestations, sur les planches et sur la toile. Filmé par des cinéastes comme Buñuel, Philippe Garrel ou Jean-Luc Godard, Laurent Terzieff reste avant tout un grand homme de théâtre et un metteur en scène reconnu et couronné par un Molière en 1988. Olivier Py le considérait comme "LA voix du théâtre".

Il recevra deux nouveaux Molières pour l'ensemble de sa carrière de comédien en avril 2010, quelques mois avant son décès survenu le 3 juillet 2010, à l'âge de 75 ans. Ce jour-là, Fabrice Luchini lui rendra un vibrant et magnifique hommage aux mots ciselés dans le 20h00 de France 2. "Terzieff, c'est une légende... l'incarnation d'un héros dostoievkien... un frère de lumière... C'est une âme qui venait d'ailleurs."

D'autres contenus sur Laurent Terzieff

En Scènes, entretien avec Laurent Terzieff (Fresque interactive ina)

Rédaction Ina le 05/07/2010 à 10:07. Dernière mise à jour le 02/07/2020 à 08:58.
Art et Culture Théâtre Cinéma Arts du spectacle