La dernière enquête publiée mardi par l’institut de sondages Ipsos, dédiée à l’Association des Apprentis d’Auteuil, montre que la moyenne des dons en France a progressé de 32% en un an. Une générosité déjà mise en avant dans ce sujet sous forme humoristique, en 1954.

En temps de crise, les Français sont plus généreux. C'est ce qui ressort de la dernière enquête de l'institut de sondages Ipsos, dédiée à la fondation Apprentis d’Auteuil, et publiée ce mardi 13 avril. Les Français ont donné 395 euros chacun, en moyenne, en 2020, soit 95 euros en plus que l’année précédente. Ce résultat positif est atteint quand bien même moins de foyers ont donné en 2020, mais ceux qui l'ont fait ont été plus généreux.

La générosité des Français était déjà au coeur de ce sujet des "Actualités françaises" du 21 décembre 1954. Année du célèbre appel de l'appel Pierre pour plus de solidarité, lancé au coeur de l'hiver, le 1er février, 1954 voyait les Français se mobiliser en faveur des plus démunis. A l'approche des fêtes de Noël, ce sujet invitait avec humour à utiliser sa bonté au profit des exclus et des démunis. 

Pour aller plus loin :

1er février 1954, l'abbé Pierre appelle à l'insurrection de la bonté

1986, Coluche raconte l'origine des Restos du Coeur

1990, l'abbé Pierre s'indigne du sort réservé aux sans-domicile-fixe

Rédaction Ina le 13/04/2021 à 11:21. Dernière mise à jour le 13/04/2021 à 11:27.
Economie et société