Le 14 mars 1949, à l'occasion de son anniversaire, la Radio Diffusion Française diffusait le fragment d'une intervention en anglais du scientifique Albert Einstein, enregistrée le 1 juillet 1946 dans un programme du Columbia Broadcasting System. Cette déclaration intervenait juste après la 4ème explosion atomique américaine dans la Pacifique.

Le speaker commence par lire une lettre D'Albert Einstein s'excusant de ne pouvoir venir dans l'émission organisée à l'occasion de son anniversaire. Il fait ensuite écouter cet enregistrement en version originale, avant de le traduire pour les auditeurs.

Devenir plus sages pour ne pas sombrer dans l'obscurantisme.

Le scientifique évoque l'importance d'utiliser "le pouvoir de l'intelligence contre la partie animale de l'homme". Il appelle les hommes à "devenir plus sages s'ils ne veulent pas sombrer dans l'obscurantisme."

Nous vous proposons une traduction de cet enregistrement.

"C'est l'intelligence qui nous permet d'apprendre par l'expérience et de faire des projets pour l'avenir. C'est elle qui nous permet de renoncer aux bénéfices immédiats et temporaires au profit des bénéfices permanents. Cette partie de la nature humaine reconnaît que la sécurité et le bonheur d'un homme dépendent d'une société qui fonctionne bien et qu'une société qui fonctionne bien dépend de la loi. L'homme doit se soumettre à la loi pour avoir la paix."

"C'est cette faculté de raisonnement qui est responsable de tous le progrès humain dans les domaines de l'histoire, de l'art, de l'agriculture, de l'industrie et du gouvernement."

 "Si la partie animale de nature humaine est notre ennemie, celle qui pense est notre amie."

La nature humaine pensante peut-elle résoudre notre problème ?

"Je crois qu'elle seule peut le faire. De même que nous nous servons de notre raison pour construire un barrage afin de contrôler le cours d'un fleuve. De même, nous devons aujourd'hui construire des institutions qui contrôleraient la peur, la méfiance et l'avidité qui poussent les peuples et leurs chefs d'Etat. Elles doivent avoir l'autorité pour contrôler la bombe atomique et autres armes de guerre et le pouvoir de faire respecter cette autorité. Oui, il est difficile d'obtenir cela mais nous ne devons pas oublier que si la partie animale de nature humaine est notre ennemie celle qui pense est notre amie. Nous ne devons pas attendre un million d'années pour nous servir de notre faculté de raisonner. Nous pouvons et nous devons nous en servir maintenant sinon la société humaine disparaîtra peut être à jamais dans un nouvel âge d'obscurantisme plus sombre et plus terrible encore."

"Une vie tranquille et modeste apporte plus de joie que la recherche du succès qui implique une agitation permanente."

"La plus belle chose que puisse exprimer l'homme, c'est le sentiment de la plénitude intérieure"

Dans cet autre audio enregistré en septembre-octobre 1932 pour la ligue allemande des droits de l'homme, Albert Einstein (en allemand) explique à l'auditoire que de faire partie des hommes qui ont consacré leurs meilleures forces à l'objectif de recherches, représente pour lui une grâce particulière. Il rend hommage à ses collaborateurs, puis se dit contre la "liberté de volonté" et "pacifiste,  antimilitariste", et qu'il "refuse tout nationalisme". Il se dit également "préoccupé de l'idéal de la démocratie, bien qu'il soit "conscient des insuffisances de ce régime". "La plus belle chose que puisse exprimer l'homme, c'est le sentiment de la plénitude intérieure". L'aspiration à la beauté représente, pour lui, "la religiosité" et, dans cette acception, il reconnait être religieux.

Pour aller plus loin

74ème anniversaire d'Albert Einstein (Vidéo, 1953) 

Rétrospective sur l'arrivée d'Albert Einstein aux USA : Interview dans laquelle il déclare en allemand : " Ich trinke nicht, also das its mir ganz gleich " (Traduction : "Je ne bois pas, aussi cela m'est égal") (Vidéo, 1955) 

Rétrospective à l'aide d'un montage d'archives sur la carrière scientifique d'Albert Einstein à l'occasion de son décès aux Etats-Unis à l'âge de 76 ans. (Vidéo, 1955) 

Flash sur le passé : Rétrospective à l'aide d'images d'archives sur la vie d'Albert Einstein découvreur de la théorie de la relativité. (Vidéo, 1965)

Les savants sont parmi nous : Lettre d'Einstein au président. En 1939, un groupe de jeunes savants dont Edward Teller et Leo Szilard, établit avec Albert Einstein le texte d'une lettre adressée au président des Etats-Unis. Les circonstances font craindre que les atomistes allemands ne parviennent à faire construire une bombe utilisant l'énergie atomique. Les savants réfugiés aux Etats-unis insistent pour que l'on mette à leur disposition tous les moyens nécessaires à la recherche et à la fabrication d'un tel engin. (Vidéo, 1967) 

Jeudhistoire : Pierre Miquel relate l'enfance et la vie d'Albert Einstein à l'aide de photographies. (Vidéo, 1968).

En 2017, une simple note du physicien mise aux enchères par Winners avait été adjugée à 1 million 100.000 euros...Cette note avait écrite sur un bout de papier en 1922, alors que le savant était en route pour le Japon, et alors qu'il avait appris qu'il allait recevoir le Nobel de physique... il y révélait son secret du bonheur, soit "Une vie tranquille et modeste apporte plus de joie que la recherche du succès qui implique une agitation permanente." 

Plus de documents sur Albert Einstein

Rédaction Ina le 23/11/2018 à 12:01. Dernière mise à jour le 04/12/2018 à 17:30.
Sciences et techniques