Le 13 octobre 1990, le général Aoun, assiégé dans le palais présidentiel de la Baabda par les troupes syriennes d'Hafez el-Assad, déclare sa reddition et se réfugie à l'Ambassade de France, avant d'être exfiltré. Cette journée marque la fin de la guerre libanaise, initiée en 1975.

Rédaction Ina le 13/10/2020 à 11:09.
Histoire et conflits