12 septembre 1940 : Marcel Ravidat, Georges Agniel, Simon Coencas et Jacques Marsal pénètrent dans une grotte de la commune de Montignac en Dordogne, et découvrent des fresques pariétales d'une grande beauté : la grotte de Lascaux. Visite en archives.

Marcel Ravidat, Georges Agniel, Simon Coencas et Jacques Marsal pénètrent dans une grotte de la commune de Montignac en Dordogne, grotte découverte quelques jours plus tôt grâce à Robot, le chien de marcel Ravidat qui pourchassait un lapin. A l'intérieur, ils vont découvrir des fresques pariétales d'une grande beauté.
Les peintures et les gravures qu'elle renferme n’ont pas pu faire l’objet de datations directes précises : leur âge est estimé entre environ 18 000 et 17 000 ans à partir de datations et d’études réalisées sur les objets découverts dans la grotte.

La grotte de Lascaux est relativement petite : le réseau des galeries n'excède pas 250 mètres de long, sur 30 m de dénivelé. La partie décorée correspond à un réseau supérieur.

Un trésor pariétal

lascaux620

L'endroit a été subdivisé en zones baptisées par l'Abbé Breuil.

La première salle est la salle des Taureaux ou Rotonde, (17 mètres pour 6 mètres de large et 7 de haut). Elle se prolonge par le Diverticule axial, une galerie plus étroite de même direction, à peu près de même longueur;
depuis la salle des Taureaux, à droite du Diverticule axial, on accède au Passage, une galerie (environ 15 mètres). Dans le prolongement du Passage s’ouvre la Nef, un couloir plus élevé (une 20e de mètres). La Nef elle-même se poursuit par une partie non décorée, puis par le Diverticule des Félins (ou cabinet des Félins) (étroit couloir de 20 mètres). Vient l'Abside, une salle ronde, s’ouvrant vers l’ouest à la jonction entre le Passage et la Nef. Enfin, le Puits s'ouvre au fond de l'Abside. 

Altération et fermeture

En 1979, ce musée paléolithique aussi surnommé "la chapelle Sixtine de l’art pariétal" a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Dès 1955, on constate les premiers indices d'une altération des parois. Ils sont dus à un excès de dioxyde de carbone induit par la respiration des visiteurs. L'acidification de la vapeur d'eau expirée corrode les parois. Décision est prise de fermer définitivement l'endroit au public.

Au début des années 1970, la réalisation d'un fac-similé d'une partie de la grotte est réalisée. Elle ouvre au public en 1983. En 2010 sera inaugurée Lascaux IV, la reproduction à l'identique de la grotte désormais fermée au public.

Rédaction Ina le 09/09/2010 à 15:13. Dernière mise à jour le 07/09/2020 à 17:19.
La vie