Une vie de Freud : 3ème partie - Audio Ina.fr

Une vie de Freud : 3ème partie

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Une vie de Freud : 3ème partie

Nuits magnétiques

audio 11 févr. 1981 705 vues 24min 32s

Troisième émission consacrée à la biographie de FREUD proposée par Josette COLIN et Catherine CLEMENT. Aujourd'hui il est question de Martha FREUD, Joseph BREUER et Anna O (Bertha PAPPENHEIM); Wilhelm FLIESS ; le transfert ; l'auto-analyse de FREUD ; le complexe d'Oedipe ; la science des rêves et la vie de famille.Fichier 1 : - A 00' : lecture d'une lettre de FREUD à Martha (sur fond musical) où il lui dit son amur et explique qu'il est "perdu pour le bon sens bourgeois". Son ami Joseph BREUER et le cas Anna O. - A 3'36 " :FREUD comprend qu'il y a" du génital dans tout cela "à propos des hystériques dont s'occupe BREUER, il met au point la notion de transfert et de contre-transfert. Martha a peur qu'il y ait de la séduction entre ses patientes et lui, comme dans le cas de BREUER. C'est pourquoi FREUD finit par abandonner l'hypnose. Il s'assied derrière la malade et se contente d'être là et d'écouter à la condition qu'il n'y ait plus de regard entre la malade et lui. - A 4'55" (sur fond sonore) : la rupture avec BREUER. La rencontre avec Wilhelm FLIESS, oto-rhino-laryngologiste qui pense que nous sommes tous bisexuels et que les hommes ont comme les femmes des périodicités cycliques (de 23 jours) qui se traduisent par un rhume. Leur correspondance intense où FREUD parle des hystériques ; la publication de son texte "le premier mensonge des femmes hystériques" où il remet en cause leurs récits sur le viol du père, prétendant que c'est elles qui séduisent le père. - A 7'31 : la rupture avec FLIESS. Lecture (sur fond sonore) d'une lettre écrite à FLIESS en 1896. Sa moquerie 20 ans plus tard de ce qu'il avait admiré chez FLIESS. Ses liens passionnés dans ses amitiés masculines. - A 10' : dès 1897, il commence une auto-analyse. Ses angoisses et la découverte du complexe d'Oedipe (Le rapport conflictuel avec un père hai et respecté, un attachement incestueux pour la mère, la culpabilité du côté du père et la séduction coupable du côté de la mère). - A 11' : la vie de famille de FREUD. Récit d'une fuite de gaz par son fils Martin. Sur fond musical : La vie de famille bourgeoise avec les 5 enfants. Les goûts culinaires de FREUD. Les promenades avec les enfants. Le début des émeutes. Martha et FREUD sont du côté des rebelles : ils détestent l'empire. La puissance du regard de FREUD. - A 14'26 : Les vacances familiales sur l'Adriatique ou dans les Alpes (sur fond musical). L'écriture de "La science des rêves" en 1899 qu'il data de 1900 car il voulait coincider avec le début du siècle. Lecture d'une lettre à FLIESS. Il souhaite laisser une trace dans l'histoire. "C'est contre mon gré que je suis devenu thérapeute ". Grand désir de philosophie chez FREUD. Si la psychanalyse est devenue thérapeutique, c'est une conséquence et pas une cause. - A 17': (sur musique en fond sonore) : lecture d'une lettre à FLIESS, où il dit avoir trouvé son tyran, la psychologie. Il veut fonder une science : la psychologie, plus proche de la philosophie que de la médecine. Son désir de pérennité.

Émission

Nuits magnétiques

Générique

participant

Catherine Clément

présentateur

Alain Pacadis

dvd
cd
AdBlock activé!