Compilation d'entretiens et d'interviews de Georges Brassens : 1ère partie - Audio Ina.fr

Compilation d'entretiens et d'interviews de Georges Brassens : 1ère partie

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Compilation d'entretiens et d'interviews de Georges Brassens : 1ère partie

Thématique Phonothèque

audio 30 nov. -1 4051 vues 01h 13min 55s

Compilation d'interviews et d'entretiens avec Georges BRASSENS de 1954 à 1967. Première partie.Il évoque ses débuts, sa vie de bohême, sa façon d'écrire, la poésie, les femmes, la mort, l'amitié, son public, ses chansons interdites, les jeunes et sa manière de voir la vie.Montage d'archives sélectionnés dans les émissions : "Les chemins du jour" du 8 octobre 1954 ; "Rendez - vous à cinq heures" du 18 mai 1957 ; "La parole est à la nuit" du 28 mai 1958 ; "Paris vous parle" du 21 octobre 1958 ; "Avant premières" du 2 février 1960 ; "Inter actualités spectacles " du 4 novembre 1961," Dites - moi monsieur BRASSENS "du 18 novembre 1962; "Avant - premières " du 6 septembre 1963; "Inter Variétés "du 15 avril 1964; "Paris Ile de France " du 17 octobre 1964; "Inter-Actualités de 13H00 "du 16 septembre 1966 avec Juliette GRECO; "Journal de Paris Ile de France " du 25 janvier 1967 avec René FALLET.Interviews de Georges BRASSENSCD 1Plage 1PHD99249196 / Les chemins du jour / 08/10/1954 / 431D00296Producteur : Luc BERIMONT Il n'a jamais fait d'études musicales car il préférait la chanson. Les chansons folkloriques qu'il chantait. Il chante quelques notes de"Pauvre marin " en s'accompagnant à la guitare. Il n'allait pas au concert. Sa vie intérieure était très riche contrairement à sa vie extérieure."J'étais un monstre à l'intérieur mais à l'extérieur je me comportais à peu près normalement. " (2'28)Plage 2 / à 2'33PHD99249196 Les chemins du jour / 08/10/1954 / 431D00296 Sa période bohème. Sa vie durant des années en marge de la société, sans argent, ce sont ses amis qui s'occupaient de lui."Je vivais comme un espèce de fou ". (2'38)Plage 3 / à 5'14PHD99249196 Les chemins du jour / 08/10/1954 / 431D00296 " Notre manière de vivre indescriptible"on inventait des mots ", " gros bidon"était le nom de mon hôtesse parce qu'elle était assez maigre en ce temps - là. Depuis que je chante en public j'ai perdu toute ma vie passée. " (1'02)Plage 4 PHD99249196 Les chemins du jour / 08/10/1954 / 431D00296 Il évoque ceux qui l'ont aidé à ses débuts : Jacques GRELLO, le chansonnier, il lui a donné sa guitare ; sa rencontre avec PATACHOU qui l'a fait chanter tout de suite. Ses premiers contacts avec le public ; son horreur du ridicule lui rend pénible de chanter devant un public qui ne l'aime pas. Le public de cabaret. (2'50) (431 D296, Les chemins du jour) (Plage 4, 2'50)Plage 5 / à 9'13PHD99249196 Les chemins du jour / 08/10/1954 / 431D00296 La composition: " je m'installe dans ma chambre et j'écris, les idées me viennent je me crée un petit monde et des personnages. Je me fais un petit théâtre je crois que je suis un enfant. " (0'44)Plage 6 / à 10'00PHD98209877 / 18/05/1957 / Rendez - vous à 5 heures / LB 09171Aime chanter quand il est seul, en public il a le trac. Il compose chez lui. Les contraintes du tour du chant. Ses chansons préférées."Auprès de mon arbre " est heureux que le public aimé cette chanson. (2'23)Plage 7 / 12'25PHD98209877 / 18/05/1957 / Rendez - vous à 5 heures / LB 09171Ses débuts au cinéma dans"Porte des lilas " de René CLAIR. Ce qu'il n'aime pas au cinéma : la passivité. Description de son personnage"brave type indépendant et sauvage " (qui lui ressemble un peu). Sa relation avec le personnage joué par Claude BRASSEUR ; résumé de l'intrigue ; la présence du chat dans l'histoire. (3'04)Plage 8 / à 15'33PHD99263083 La parole est à la nuit / 28/05/1958 / LE06902Producteur : Luc BERIMONT Sa relation avec le public. Il tient compte d'un public qu'il s'est choisi. Son public"d'élection " Quand il écrit une chanson il se demande toujours si elle plairait à son vieux professeur BONAFFE. Pour lui l'image du public c'est BONAFFE."Je chante pour ceux qui m'aiment et pas pour les autres ". Termine en citant HUGO"c'est plus difficile de plaire à 10 personnes qu'à 1000 " (3'20)Plage 9 / à 18'58PHD99263083 La parole est à la nuit / 28/05/1958 / LE06902Sa vie quand il ne chante pas"j'existe vraiment " : le bateau, la maladie, les amis, la poésie, les chats, ne fait pas de voyages."Le voyage ne m'apporte pas grand chose car je ne regarde pas beaucoup autour de moi ". " Tout ce qui m'importe c'est ce qui m'arrive directement par les ondes, par la chaleur humaine, par les oreilles et le reste, par les yeux non". (2'42)Plage 10 / à 21'42PHD99263083 La parole est à la nuit / 28/05/1958 / LE06902Ses lectures : la poésie. "Je me borne à recevoir des impressions"Quelques vers lui suffisent pour passer quelques jours. Il fait peu d'introspection ; la philosophie, la musique. Il avoue préférer les chansons " j'ai pris le mauvais pli de la chanson, du poème chanté". (3'01)Plage 11 / à 24'28PHD94004463 Paris vous parle / 21/10/1958 / KB01015Interview de Georges BRASSENS (37 ans) par Lise ELINA : ses débuts chez PATACHOU, sa timidité. (Lise ELINA fait un aparté sur le " régime"de BRASSENS qui a beaucoup maigri, il rit). Ses premiers succès. Ses nouvelles chansons. Pourquoi il n'aime pas le cinéma, " je dois rentrer dans la peau d'un personnage et c'est difficile étant si gros". Ses chansons interdites, son inspiration. (Les croque-morts, les amoureux, les filles de joie) (3'44)Plage 12 / à 28'36PHD86081715 / Avant - premières / 02/02/1960 / EC00616Le public aime les chansons fortes (qui le font rire ou le scandalise). Essaye de faire une tournée par an, puis il disparaît " car il me faut du temps pour faire des chansons."(1'37)Plage 13 / à 30'17PHD94017300 Inter actualités spectacles / 04/11/1961 / KB18008Interview dans sa loge à l'Olympia par Micheline SANDREL : ne pense à rien avant d'entrer en scène. Il chante toujours ses chansons nouvelles à l'Olympia. Ce qu'il fait des chansons qu'il ne garde pas. La chanson n'est pas un art mineur quand elle est défendue convenablement. A ses débuts il avait la psychologie de l'auteur et pas de l'interprète, il n'était pas préparé à chanter en public. (2'54)Plage 14 / à 33'15PHD88007107 / Dites - moi monsieur BRASSENS / 18/11/62 / LR 57154Itw de BRASSENS par Claude DOMINIQUE : Comment il écrit ses chansons " j'ai un carnet sur lequel je note toutes les impressions que je ressens, j'ai toujours des chansons en train, "il consacre 5 ou 6 heures par jour à écrire, il aime ça et développe la chanson dans différentes directions " ce sont mes mots croisés". Grace à ce procédé il trouve en lui des choses qu'il n'aurait pas soupçonné. (2'14)Plage 15 / à 35'31PHD88007107 / Dites - moi monsieur BRASSENS / 18/11/62 / LR 57154Itw de BRASSENS par Claude DOMINIQUE : quand elles sont terminées, il soumet ses chansons à un groupe d'amis qui lui donnent leur avis. Il lui arrive d'ôter des choses qui ensuite lui aurait paru mauvaises (1'17)Plage 16 / à 36'51PHD88007107 / Dites - moi monsieur BRASSENS / 18/11/62 / LR 5715418/11/62Itw de BRASSENS par Claude DOMINIQUE : La mort. Trouve qu'on la peint sous un mauvais jour, aime s'amuser aux enterrements même si c'est celui d'un ami. Il préfère en rigoler. (0'27)Plage 17 / à 37'22PHD88007107 / Dites - moi monsieur BRASSENS / 18/11/62 / LR 5715418/11/62Itw de BRASSENS par Claude DOMINIQUE : aime qu'on lui témoigne son admiration en gardant sa distance. Anecdote sur des actes d'admirateurs. Sa réputation d'ours étant établie on évite de l'inviter, mis à part ses amis. Pense être tout le contraire d'un ours. (2'24)Plage 18 / à 39'49PHD88007107 / Dites - moi monsieur BRASSENS / 18/11/62 / LR 57154Itw de BRASSENS par Claude DOMINIQUE : Son rapport à la célébrité (l'empêche de vivre normalement) " on me rappelle à chaque seconde que je ne suis pas normal, on viole à chaque instant votre vie intérieure quand vous êtes connu"(1'19)Plage 19 / à 41'12PHD88007107 / Dites - moi monsieur BRASSENS / 18/11/62 / LR 57154Itw de BRASSENS par Claude DOMINIQUE : Tente d'expliquer pourquoi il est si peu chanté par d'autres interprètes. Il a été chanté par des femmes (Catherine SAUVAGE, Juliette GRECO). " Tant que je suis vivant il est difficile aux autres de les chanter car on y croit moins. Les effets de voix nuisent à mes chansons. Je ne pense pas qu'il faille faire du théâtre dans mes chansons."(1'24) Plage 20 / à 42'39PHD99247544 Avant - premières / 06/09/1963 / LP 73548Georges BRASSENS évoque ses chansons interdites " comme on ne les passe pas à la radio, elles durent plus longtemps". Cite l'exemple de la chanson " Les trompettes de la renommée"(explique pourquoi.) (2'18)Plage 21 / à 45'01PHD99247544 Avant - premières / 06/09/1963 / LP 73548Georges BRASSENS évoque son entrée dans la collection " Grands Poètes d'aujourd'hui"chez SEGHERS. " Jadis, j'étais un hors la loi, maintenant je suis sur la mauvaise pente, je vais finir comme vous tous à l'Académie française". Son " titre"de poète. Chanson et poésie. Evoque son professeur de littérature Alphonse BONAFFE qui a préfacé son livre. (3'42)Plage 22 / à 48'45PHD99245034 / Inter Variétés / 15/04/1964 / 100D00016bisItw de Georges BRASSENS par Georges ERISMAN : évoque le processus de l'écriture. Il écrit d'abord un brouillon qu'il rumine pendant une semaine, puis le jette et en recommence une autre jusqu'à ce qu'il en trouve une bonne. Le rôle de la chanson à son avis : aider les gens à ne pas " s'emmerder", là il estime avoir atteint son but. (1'24)Plage 23 / à 50'13PHD99245034 / Inter Variétés / 15/04/1964 / 100D00016bisItw de Georges BRASSENS par Georges ERISMAN : sa communion avec le public, aime lui donnerde la joie et de l'amitié . (1'24)Plage 24 / à 51'23PHD99245034 / Inter Variétés / 15/04/1964 / 100D00016bisItw de Georges BRASSENS par Georges ERISMAN : ce qu'il pense de la profusion de nouveaux chanteurs. La responsabilité des maisons de disques. Pour se lancer il faut avoir confiance en soi et ne pas se hâter. " On les a bombardé en public et on les empêche de se chercher et ils ne se trouvent pas". (2'30) Plage 25 / à 53'56Itw de Georges BRASSENS par Georges ERISMAN : les jeunes, de la mode " Yéyé ". " Je ne pense pas que si on écoute du "Yéyé" on soit perdu, ça leur passera ""de tout temps les jeunes se sont trémoussés ". Va rarement au music-hall car n'aime pas être reconnu et ne saurait pas comment se comporter, "c'est assez difficile d'être le point de mire". (1'44)Plage 26 / à 55'43 PHD99245034 / Inter Variétés / 15/04/1964 / 100D00016bisItw de Georges BRASSENS par Georges ERISMAN : Certaines chansons sont arrivées à des proches puis il les transpose comme si cela lui était arrivé. Parle des gendarmes "il m'est absolument intolérable - quelque soit le forfait commis - de voir que d'autres lui mettent la main au collet" (1'20)Plage 27 / à 56'07PHD94029834 / Paris Ile de France / 17/10/64 / 111P00427Un étudiant en médecine (Marc) demande à Georges BRASSENS ce qu'il pense de l'amitié : "A une époque où les hommes ont tendance à devenir égoiste, le seul fait d'en parler c'est déjà pas mal, c'est assez sympathique que ce mot prenne tant d'importance ". L'éternité de l'amitié. Il en donne sa définition "c'est d'aimer les autres avec leurs défauts mais ça implique aussi certains choix, on ne peut pas aimer tout le monde, c'est quand on sent qu'on a une certaine attirance vers un être et que cet être répond à cette attirance, il faut essayer de le supporter tel qu'il est et de se faire supporter par lui, c'est d'aimer les autres et de bien les aimer sans restriction, en dépit de tout contre vents et marées ". Emission présentée par Henri SIRE et Jacques DELAY. (3'09)Plage 28 / à 01H00'18PHD94029834 / Paris Ile de France / 17/10/64 / 111P00427Une lycéenne demande à Georges BRASSENS son avis sur les "Yéyés" : "je pense pas que ce soit un si grand mal qu'on nous le dit", les jeunes dans la société, le besoin d'attirer l'attention, le besoin d'être en bande, " d'avoir tous un peu le même credo, mais ça ne durera pas, il se sépareront Un jour ou l'autre", les yéyés " ça fait marcher le commerce, c'est une affaire de vieux le yéyé."Emission présentée par Henri SIRE et Jacques DELAY. (3'19)Plage 29 / à 01H03'41PHD94033798 Inter-Actualités de 13H00 / 16/09/1966 / 123P00284Georges BRASSENS et Juliette GRECO font un spectacle au TNP. Georges BRASSENS explique qu'il préfère écrire des chansons que de les chanter. Ses conversations avec son contre-bassiste durant les concerts.Juliette GRECO : le TNP est une expérience nouvelle c'est une continuité de ses tournées précédentes. Le public lui a fait très plaisir et lui a donné beaucoup de joie.Georges BRASSENS : lui demande de refuser le titre de " grande dame de La chanson française". Lui ne pense pas être digne d'entrer à l'Académie française.Juliette GRECO : pas de nouvelles chansons. Celles qu'elle va chanter. Elle répète seule, elle s'enregistre pour voir l'équilibre du tour de chant. Sinon elle travaille seule en y pensant tout le temps et en bougonnant.Georges BRASSENS : il la définit ainsi " c'est un dur", pourquoi il a choisi de chanter avec elle, son admiration pour ce qu'elle fait, c'est une très ancienne amie (ils ont travaillé ensemble aux " Trois Baudets". Ce qu'il va faire avant son tour de chant. Ne sait pas comment va se dérouler le spectacle. (6'36)Plage 30 / à 01H10'20PHD94026868 / Journal de Paris Ile de France / 25/01/1967 / 151p00342Interview de Georges BRASSENS et de René FALLET à l'occasion de la sortie du livre de FALLET sur BRASSENS : leur amitié commune, les " indiscrétions"du livre, il se connaissent depuis 14 ans. Evoquent leur mort en plaisantant. Leurs défauts respectifs : ils aiment " dire du mal de leurs amis"(rires) FALLET dit qu'il trouve BRASSENS " gentil". (3'34)

Émission

Thématique Phonothèque

Générique

participant

Juliette Gréco
Georges Brassens
René Fallet

dvd
cd
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!