Catherine d'après les Cloches de Bâles d'ARAGON - Audio Ina.fr

Catherine d'après les Cloches de Bâles d'ARAGON

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
3,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Catherine d'après les Cloches de Bâles d'ARAGON

Théâtre ouvert

audio 21 août 1975 1144 vues 02h 10min 03s

Dans le cadre du 29ème Festival d'Avignon, Lucien ATTOUN consacre sa quatrième émission de "Théâtre ouvert" au spectacle "Catherine" adapté et mis en scène par Antoine VITEZ, d'après le roman de Louis ARAGON, "Les Cloches de Bâles". La retransmission de larges extraits du spectacle est précédée de la conférence de presse donnée par Antoine VITEZ et suivie par un débat avec le public et l'équipe artistique. Antoine VITEZ exprime son besoin de liberté qui le pousse "à faire théâtre de tout" et il évoque avec humour son parcours de comédien : "19 années de galère" au côté de son ami Pierre DEBAUCHE ! Emission diffusée sur France Culture.Fichier n°1 - A 0'15 : Ambiance de répétition, indications de jeu d'Antoine VITEZ (3') - A 3'04 : CONFERENCE DE PRESSE (extraits) à Théâtre ouvert deux jours avant la première de "Catherine". Antoine VITEZ explique pourquoi il qualifie son spectacle de théâtre-récit. Son travail d'adaptation du roman d'ARAGON. Les thèmes récurrents de Théâtre ouvert : le repas ; la constante du souvenir ; le thème de l'avant 1914. La table du repas autour de laquelle se déroule le spectacle, ses différentes valeurs symboliques. A 11'30 : Nada STANCAR son personnage de Catherine.(Entretien avec Lucien ATTOUN.) - A 16'36 : Catherine OU LES CLOCHES DE BALES (larges extraits : 1H25') Fichier n°2 - A 13'45 : DEBAT AVEC LE PUBLIC de Théâtre ouvert, en présence d'Antoine VITEZ, Jean Pierre COLIN, Pierre ROMANS et BERNAD SOBEL (animé par Lucien ATTOUN) : La choix du découpage du roman. La distribution des rôles. - A 16'50 : Antoine VITEZ : son besoin de liberté qui le pousse à "faire théâtre de tout" y compris avec un roman. La règle de Théâtre ouvert. L'hommage rendu à travers "Catherine" à son propre père et à ARAGON. - A 23'12 : Bernard SOBEL : la relecture d'Antoine VITEZ du roman d'ARAGON. Les combats de la classe ouvrière. La déchirure profonde dans "l'utopie à s'accaparer cette histoire pour justifier une existence personnelle" (1'45) - A 25'00 : Antoine VITEZ : Le choix de la table comme élément scénique. La métaphore théâtrale. Repas de famille petit bourgeois. - A 29' : VITEZ : son parcours de comédien. Son plaisir presque clandestin de jouer après 19 ans de galères de comédien. A plusieurs fois voulu abandonné ! Fais ce métier d'une manière passérieuse. S'entoure de personnes qui ne devraient pas faire du théâtre comme pour se venger de la normalité du théâtre. Anecdotes drôles sur des souvenirs avec Pierre DEBAUCHE. En quoi cet échec a influé sur sa pratique actuelle. (Rires du public) (20'45)Générique de fin.

AdBlock activé!