Conditions de travail de quelqu'un qu'on appelle un poète : 2ème et dernière partie - Audio Ina.fr

Conditions de travail de quelqu'un qu'on appelle un poète : 2ème et dernière partie

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Conditions de travail de quelqu'un qu'on appelle un poète : 2ème et dernière partie

Entretiens avec

audio 19 avril 1967 221 vues 21min 29s

Deuxième partie d'un entretien entre Francis PONGE et Philippe SOLLERS. Selon Francis PONGE, il est nécessaire de fonder une nouvelle rhétorique en liaison avec le progrès des Sciences Humaines, de la linguistique notamment. Il cite MALLARME et LAUTREAMONT. Il se définit comme un "anti poète". Il juge Le travail en prose de LAUTREAMONT, Stéphane MALLARME Arthur RIMBAUD ou Paul VALERY plus important que leur oeuvre poétique.

Émission

Entretiens avec

Générique

participant

Francis Ponge

présentateur

Philippe Sollers

AdBlock activé!